Analyse
Taux et sicav avec protection du capital il y a 11 ans - jeudi 11 mai 2006

Les taux montent ? C’est tout ? Non, les sicav avec protection du capital en sont aussi affectées. Voici pourquoi.

Les taux montent ? Le crédit devient plus cher et les placements sont mieux rémunérés. C’est tout ? Non, les sicav avec protection du capital en sont aussi affectées. Voici pourquoi.

Après avoir atteint un plancher à la mi-2005, les taux d’intérêt ont repris un peu de hauteur. Les emprunts d’Etat à 10 ans (les fameuses « obligations linéaires/lineaire obligaties », en abrégé OLO, la référence pour les taux à long terme) étaient retombés tout près des 3 %. Ils sont maintenant près des 4 %.
Cette remontée n’est pas sans effet sur les sicav assorties d’une protection du capital. S’il s’agit plutôt d’une bonne nouvelle pour les sicav qui sont lancées actuellement ou vont l’être prochainement (elles sont ou seront émises à des conditions plus intéressantes), c’est moins le cas pour celles qui ont été émises avant.

Négatif pour les uns...
Nous le répétons souvent: lorsque les taux (re)montent, les cours des sicav d’obligations baissent. Pourquoi ? Quand les taux prennent de la hauteur, les obligations émises précédemment à des conditions plus chiches sont boudées et perdent de la valeur. Résultat, les sicav qui les détiennent voient leur valeur d’inventaire se replier. C’est le cas pour les sicav d’obligations traditionnelles, mais aussi pour les sicav un peu moins conventionnelles que sont les sicav assorties d’une protection du capital. En effet, ces sicav, aussi sophistiquées soient-elles, reposent sur un portefeuille composé en grande partie… d’obligations, ou du moins d’instruments à taux fixe du même acabit. Toutes choses restant égales par ailleurs, elles voient leur valeur d’inventaire baisser lorsque les taux remontent. Malgré la protection de leur capital – protection, rappelons-le, qui ne vaut qu’à l’échéance –, leur valeur d’inventaire peut fort bien baisser temporairement sous leur prix de remboursement. La sicav Fortis B Fix Bond Plus 46 lancée en juillet 2005, lorsque les taux étaient particulièrement bas, affichait fin avril une valeur d’inventaire de 924,3 EUR alors que son objectif minimal de remboursement à l’échéance est de 1.000 EUR.

…positif pour les autres !
Pour les nouvelles obligations (et pour les nouvelles émissions de sicav avec protection du capital), la situation est sensiblement différente. Vous le savez : lorsque les taux montent, les banques proposent des conditions plus intéressantes sur les bons de bons de caisse par exemple. C’est la même chose pour les obligations et les sicav : la marge est plus large et les banques peuvent proposer des mécanismes plus généreux pour leurs sicav avec protection du capital. Dans son offre de mai, Fortis proposait des cliquets pouvant grimper jusqu’à 12 % avec sa formule Fortis B Fix 2006 Equity 32 Triple Five Plus alors que le mois précédent, pour la même formule, le cliquet maximal était de 10 %.
N’y voyez pas un sursaut de générosité : c’est tout simplement le reflet de la hausse du loyer de l’argent. En effet, la technologie qui se cache derrière ces sicav consiste à échanger un taux d’intérêt fixe contre une formule de rendement donnée. Quand la masse des intérêts à échanger est plus importante (parce que les taux ont monté), la formule peut être plus intéressante aussi. Logique, n’est-il pas ?

A retenir
· La remontée des taux d’intérêt exerce une influence négative sur la valeur d’inventaire des sicav assorties d’une protection du capital. Ce passage à vide ne remet nullement en cause la formule de rendement qui détermine ce que vous recevrez à l’échéance. Pas de panique, la protection reste intacte, mais n’oubliez pas qu’elle ne vaut qu’à l’échéance et pas entre-temps.
· Si les formules de rendement que certaines sicav se permettent d’afficher sont plus généreuses du fait de la hausse des taux d’intérêt, cela ne veut pas forcément dire que ce type de placement est le bon pour vous. Inutile de vous ruer tête baissée sur la première sicav de ce type. Vous devez toujours comparer avec les autres placements du moment – dont les conditions ont aussi été revues à la hausse d’ailleurs. C’est toujours dans cet esprit que nous travaillons (pour vous).

EVOLUTION DES TAUX OBLIGATAIRES EN EUROS

La remontée des taux obligataires n’est pas sans effet sur les sicav assorties d’une protection du capital. Des taux plus élevés donnent des formules de rendement plus généreuses. Difficile toutefois pour le particulier de voir si la hausse des taux a bien été intégrée dans la technologie financière qui anime ces instruments de placement qui restent opaques pour le commun des mortels.

Partagez cet article