Analyse
Keytrade Bank / BinckBank : 1 partout il y a 11 ans - vendredi 15 septembre 2006
La banque Keytrade Bank a vu arriver un concurrent, BinckBank. Ces 2 institutions offrent une large gamme de fonds et elles fonctionnent sur la base de frais forfaitaires.

Au début de l’année, la banque virtuelle Keytrade Bank a vu arriver un concurrent sérieux, BinckBank. Ces deux institutions offrent une large gamme de fonds et de sicav et elles fonctionnent sur la base de frais forfaitaires. C’est un avantage considérable. Comparons ce que proposent ces deux banques sur internet.

SUCCES CONFIRME
Ne cherchez pas d’agence de Keytrade Bank ou de BinckBank dans votre quartier, il n’y en a pas. Ces deux institutions travaillent exclusivement sur internet. Leur mot d’ordre ? Ecraser les prix. Il ne faut rien payer, ni pour ouvrir, ni pour fermer un compte, et il n’y a pas de frais de garde. Tous les frais liés au compte dont on y dispose sont réduits à zéro.
C’est un gros avantage et ce n’est pas fini : les frais de transaction sont limités, l’offre en services est large, la procédure d’inscription est simple et rapide. Il n’y a donc rien d’étonnant au fait que les grandes banques voient s’effriter leur portefeuille de clients au profit de ces nouveaux concurrents.
Keytrade Bank (devenue entre-temps une filiale du Crédit Agricole) et Bolero (KBC Securities), les numéros un et deux du marché, ont attiré à elles seules 7 500 nouveaux clients au premier semestre de cette année. Après seulement quatre mois d’existence, la nouvelle venue qu’est BinckBank a déjà réussi à séduire 2 200 clients. C’est deux fois plus que ses prévisions.

FRAIS FORFAITAIRES
· Puisque ce qui nous intéresse, ce sont les fonds et les sicav, il faut savoir que le principal avantage de Keytrade Bank et de BinckBank, ce n’est pas tant l’étendue de leur offre mais le fait qu’elles pratiquent un système de frais forfaitaires à ce jour unique en Belgique. Il n’y a donc pas de frais d’entrée, mais un prix forfaitaire quelle que soit l’importance de l’ordre. Chez Keytrade Bank, ce prix est de 9,95 euros à l’achat; chez BinckBank, le prix est de 9,50 euros à l’achat comme à la vente.
· Il ne faut pas sous-estimer l’intérêt que représente le systèmes des frais forfaitaires. Supposons que le risque ne vous effraie pas et que vous souhaitiez acheter la sicav Invesco Greater China Equity A que nous recommandons. Les tableaux indiquent que les frais d’entrée sont de 2 % à la Deutsche Bank et qu’ils peuvent monter jusqu’à 5,25 % ailleurs. Pour un investissement de 2 000 euros, vous paierez donc 40 euros à la Deutsche Bank alors que chez Keytrade Bank et BinckBank les frais seront de respectivement 9,95 et 9,50 euros.
· On peut aussi calculer dans l’autre sens. A partir de quel montant est-il plus intéressant de placer un ordre chez ces deux banquiers qu’à la Deutsche Bank ? A partir de 497,5 euros (= 9,95 euros/0,02) chez Keytrade Bank et à partir de 950 euros (= 19 euros/0,02) chez BinckBank. Comme indiqué plus haut, cette dernière compte aussi des frais de sortie, ce que pratiquement plus personne ne fait aujourd’hui. Vous le voyez, le compte est vite fait. Et plus votre ordre est élevé, plus la différence est importante.
· On peut aussi acheter auprès de ces deux institutions, à côté de leur gamme de sicav, divers fonds cotés en Bourse. Dans ce cas, il faut payer une commission forfaitaire qui dépend de la Bourse où l’ordre est placé et de l’importance de celui-ci.

PARVEST AUSTRALIA (en AUD)

Les frais forfaitaires de 9,95 euros au lieu des habituels 2,50 % font que cette sicav revient moins cher chez Keytrade Bank qu’auprès de Cortal Consors.

WWW.KEYTRADEBANK.BE
· Keytrade Bank est la plus ancienne (1998) et la plus importante (57 000 clients) banque sur internet de notre pays. Elle propose quelque 400 sicav gérées par 25 maisons différentes. C’est impressionnant.
· Par sicav, le client se voit proposer beaucoup d’informations mises à jour comme le prospectus, la fiche technique et la répartition de portefeuille. L’amélioration est sensible par rapport à notre analyse précédente (F&S 123).

L’offre de Keytrade Bank

ABN AMRO (8 sicav), AXA (8), Aphilion (1), Aviva (7), BNP Paribas (12), Banque de Luxembourg (4), Capital@Work (4), Carmignac (8), Crédit Agricole (21), Deutsche Bank (17), Fidelity (51), Franklin Templeton (38), GAM (4), Gartmore (7), Henderson (10), Invesco (15), IT (2), JPMorgan (28), Merrill Lynch (35), Quest (1), Robeco (18), SGAM (25) Sarasin (6), Schroders (27) et Threadneedle (22)

WWW.BINCK.BE
Chez BinckBank, l’offre est moins importante mais néanmoins intéressante: 200 sicav de 9 maisons différentes. Le client se voit proposer des répartitions de portefeuille actualisées, mais pas de prospectus ni de rapports annuels.

L’offre de BinckBank

ABN AMRO (18), Deutsche Bank (25), Franklin Templeton (43), Invesco (17), Merrill Lynch (24), Pictet (9), Robeco (22), Schroders (24) et Threadneedle (18)

POURQUOI CHOISIR?
Si on nous demandait qui choisir, nous répondrions pourquoi choisir ? Devenir client, le rester ou cesser de l’être ne coûte rien, d’un côté comme de l’autre, et l’offre en sicav des deux banques est complémentaire.

Partagez cet article