Analyse
Frais visibles et invisibles il y a 10 ans - jeudi 14 décembre 2006
Choisir ses sicav en fonction des frais qu’elles comptent n’est pas la stratégie la mieux indiquée. Certains frais sont plus importants que d’autres...

Choisir ses sicav en fonction des frais qu’elles comptent n’est pas la stratégie la mieux indiquée. Certains frais sont plus importants que d’autres, en général ils ne disent rien sur la qualité de la gestion et dans la plupart des cas les candidats acheteurs ne comparent que les frais visibles. Or, il y en d’autres…

FRAIS D’ACHAT
La plupart d’entre nous se concentrent sur les frais d’achat pour la bonne raison qu’ils sont prélevés tout de suite et qu’ils apparaissent sur les extraits de compte bancaires. Ils sont publiés dans nos tableaux. Ces frais d’achat ne doivent être payés qu’une seule fois. Ils sont calculés sur la valeur d’inventaire nette de la sicav et varient en général entre 0 et 6 %. Leur ampleur est fonction de :
– la politique d’investissement. Une sicav qui investit en actions comptera davantage de frais qu’une sicav de trésorerie ;
– l’intermédiaire. Un tel compte davantage que les autres. Chez Argenta, c’est gratuit. Chez les courtiers d’AXA, cela peut monter jusqu’à 6 % ;
– la concurrence. On peut acheter des parts de la même sicav à différents endroits à des tarifs différents. Les petites banques comme Keytrade Bank et BinckBank proposent une sélection de sicav moyennant forfait (< 10 euros) alors que d’autres comme Deutsche Bank ou Rabobank.be font régulièrement des campagnes de promotion (frais d’entrée de 0 à 1 %).

Négociez vos frais d’entrée. Dans nos tableaux, nous donnons des maxima, pas des minima. Si votre banquier n’a pas l’oreille réceptive, allez ailleurs.

FRAIS DE SORTIE
En Belgique, la plupart des sicav ne comptent plus de frais de sortie. Il y a des exceptions, les sicav avec protection du capital lorsque l’on vend avant l’échéance et les fonds d’assurance de la branche 23 avec, pour ces derniers, un tarif souvent dégressif, par exemple 4 % la 1ère année, moins la deuxième et 0 % après 4 ou 5 ans.

ET L’ETAT?
Les frais que vous payez ne vont pas dans leur totalité au gestionnaire de la sicav. L’Etat, lui aussi, passe par là. Pour les fonds d’assurance, il y a dès le départ une taxe de 1,1 %. Pour les sicav, il y a un précompte mobilier (de 15 ou 25 %) sur les dividendes et une taxe de 1,1 % sur la vente des parts de sicav de capitalisation. Les fonds de la branche 23 sont exonérés de cette dernière taxe.

CHAQUE ANNEE
A côté de ces frais uniques et visibles, les gestionnaires de sicav comptent des frais annuels de gestion que vous ne retrouverez pas dans vos extraits de compte. Ils sont retirés au jour le jour de la valeur d’inventaire de votre sicav et ils dépendent surtout de :
– la politique d’investissement. La gestion d’une sicav d’actions (1 à 1,5 % de frais annuels) demande plus d’énergie, de temps et d’argent que la gestion d’une sicav de trésorerie (0,5 %) ou obligataire (0,6 à 0,8 %) ;
– la gestion elle-même. Les sicav qui tentent de faire mieux que leur indice de référence (gestion active) sont plus exigeants que celles qui se contentent de le copier (gestion passive). KBC Index United States (0,7 %) compte moins de frais que KBC Equity America (1,25 %).
Il faut aussi tenir compte des autres frais annuels pour l’administration, la garde, les transactions, etc. Ils sont (pour la plupart) à ranger sous l’étiquette de « ratio de frais totaux » (TER) et sont enfin accessibles à tous.

La valeur nette d’inventaire d’une sicav tient compte de tous les frais de gestion annuels. S’ils sont élevés, le gestionnaire devra faire preuve d’autant plus d’efficacité pour justifier ce surplus.

 A RETENIR
· En général, il n’y a pas de lien entre la qualité d’une sicav et sa structure de coûts. Payer des frais d’entrée élevés, ce n’est pas forcément payer pour une “bonne” sicav. Payer des frais de gestion annuels élevés, ce n’est pas forcément payer pour une “bonne” gestion.
· Ne choisissez jamais sur la seule base des frais. Ils ne sont qu’un des éléments d’appréciation que vous devez prendre en compte. Votre profil (tolérance au risque, horizon de placement, composition de votre portefeuille) et les perspectives qu’offre la sicav que vous visez sont autrement plus importants. Les frais ne sont par ailleurs comparables qu’au sein de la même catégorie de sicav. Tenez compte dans ce cas des frais uniques visibles et des frais annuels invisibles.
· Certaines sicav ne comptent pas de frais… à première vue! Il s’agit souvent de “fonds de fonds” ou de sicav investissant dans d’autres sicav qui, elles, comptent des frais. Ne vous laissez pas abuser.

Promotion chez Dexia

Vous pouvez éviter les frais d’entrée en changeant de compartiment, mais au sein d’une même sicav. En passant par exemple de Balzac USA Index à Balzac UK Index. Chez Dexia, vous pouvez passer gratuitement d’une sicav à l’autre jusqu’à la fin de l’année. Par exemple échanger vos parts de la sicav obligataire “Dexia Bonds” contre d’autres de la sicav d’actions “Dexia Equities L“. Cette promotion ne vaut pas pour les sicav avec protection du capital, ni pour les compartiments de Dexia Allocation, Dexia Index et Dexia Select Portfolio.

Partagez cet article