Analyse
L'or brille plus que jamais il y a 10 ans - jeudi 15 novembre 2007

Nous avons conseillé aux plus audacieux parmi vous d’acheter des sicav d’actions de mines d’or. La plus-value est aujourd’hui de plus de 30 %.

Nous avons conseillé aux plus audacieux parmi vous d’acheter des sicav d’actions de mines d’or. La plus-value est aujourd’hui de plus de 30 %. Faut-il prendre son bénéfice ou cet investissement est-il encore justifié?

Depuis nos conseils d’achat de juillet 2006, le cours de l’or a augmenté de 25 % en dollars et de 10 % après change en euros. Fin octobre, le prix de l’once était de 790,6 dollars. C’est un record. Jamais depuis près de trente ans on n’avait payé aussi cher (en dollars) pour 31,1035 grammes d’or. Comment expliquer ce phénomène?
– Il y a en premier lieu l’incertitude croissante sur les marchés financiers, alimentée par la crise du crédit en provenance des Etats-Unis et la crainte d’une résurgence de l’inflation, ce qui fait affluer les capitaux vers les valeurs refuge que sont les obligations, les placements bancaires et… l’or!
– Il y a aussi la baisse des prestations économiques et le reflux plus élevé que prévu des taux d’intérêt aux Etats-Unis, ce qui pousse le dollar vers le bas. L’or étant considéré comme une sorte “d’anti-dollar” (voir graphique), beaucoup d’investisseurs se tournent vers lui.
Tout cela fait monter la demande des investisseurs pour le métal jaune.
– Il y a également la forte demande asiatique pour le métal jaune. Là, il s’agit d’or physique. Les Indiens par exemple en raffolent. Près de 70 % des 800 tonnes d’or qu’ils consomment annuellement trouvent acheteur en fin d’année, c’est-à-dire à la saison des mariages et des fêtes. L’or et la joaillerie y sont vus comme des cadeaux garantissant la position financière de la femme.
– Enfin, le niveau de la demande en provenance de l’industrie est à unsommet. Surtout dans l’électronique (ordinateurs, téléphones mobiles).

EVOLUTION DU PRIX DE L’OR (USD/once) ET DU DOLLAR US (en EUR)

Le prix de l’or (en gras, échelle de gauche) et du dollar évoluent comme un ascenseur et son contrepoids. Beaucoup d’investisseurs achètent de l’or pour se protéger des errements du dollar.

ET L’AVENIR ?
· Le prix de l’or peut-il encore monter ? Tant que le climat économique resrtera incertain, le métal jaune remplira son role de valeur refuge. Mais à terme on s’attend à voir les Etats-Unis renouer avec leurs prestations passées, à voir le dollar se redresser. Ce ne sont pas de bonnes nouvelles pour l’or.
· Mais il faut aussi compter avec la loi de l’offre et de la demande. Là, c’est plutôt positif, la demande d’or (physique) est supérieure à l’offre.
Côté demande, l’Asiatique moyen s’enrichit et on le sait friand d’or. Le secteur de la dentisterie et l’industrie, notamment électronique, sont aussi sur les rangs. Plus que jamais.
Côté offre, c’est la production minière qui fait la pluie et le beau temps. Ces dernières années, ce n’est pas… brillant! La production ne cesse de baisser depuis 2001 (2 500 tonnes en 2006). Cela tient au fait que ces dernières années le prix de l’or était trop faible pour justifier de nouveaux investissements en prospection et en matériel. Comme il faut au moins dix ans pour rendre une mine opérationnelle, on comprend que la production ne puisse s’adapter tout de suite à la hausse de la demande. Et le recylage du précieux métal n’apporte qu’un soulagement partiel.
Bref, l’or dispose aujourd’hui encore d’un potentiel suffisant pour tenter sa chance. Mais les fluctuations de prix vont rester fortes et donc ce type de placement ne s’adresse pas aux âmes sensibles.

COMMENT ACHETER
Il y a plusieurs voies possibles. Acheter des actions de mines d’or en est une. Cela revient à investir indirectement en or. Le cours de ces actions est influencé par des facteurs techniques (coûts, réserves de métal précieux), ce qui les rend risquées. Avec une sicav spécialisée, vous répartissez ce risque. Les mines les plus prisées sont au Canada (Barrick Gold en Goldcorp), en Afrique du Sud (Anglogold Ashanti, Goldfields) et en Australie (Lihir Gold, Oxiana).
Nous avons comparé les qualités des sicav de mines d’or et notre préférence va à MLIIF World Gold A, fort bien gérée par Merrill Lynch (****) et que vous pouvez acheter à peu de frais chez Keytrade Bank. Share Gold de Bearbull (filiale de la Banque Degroof) est intéressante aussi, sauf que sa valeur d’inventaire est élevée. Les gestionnaires de ces deux sicav ont fait la preuve qu’ils avaient du flair. Tout l’art est de trouver les mines qui ont des coûts peu élevés ou qui réduisent les leurs (Goldcorp, Agnico-Eagle).

ET LE TRACKER ?
· Des coûts de gestion peu élevés (idéalement un ration inférieur à 0,5 %) et la garantie que l’on peut acheter et vendre à bon prix ont fait des trackers sur l’or un placement à succès. A tel point que le produit tend à prendre de plus en plus la place de l’or physique.
· Contrairement au cours des actions de mines d’or, les trackers spécialisés suivent le prix de l’or à la trace. En échange, il n’est pas question ici d’effet de levier (lorsque le prix de l’or monte, le cours des actions de mines d’or monte davantage encore ; voir graphique ci-dessous).

INDICE DES MINES D’OR (en gras) ET PRIX DE L’OR (en USD/once)

Au cours des mois d’été, l’impression dominait que les actions des mines d’or ne suivraient pas la chevauchée du prix du métal jaune. Mais les acheteurs, en se précipitant, ont rectifié le tir.

· Si vous voulez spéculer sur le prix de l’or via un tracker, vous avez moins le choix que l’on croit. Il y a StreetTracks Gold Shares (NYSE, ticker ‘GLD’, en USD), Lyxor Gold Bullion Securities (Euronext Paris, ‘GBS’, en euro) et Gold Bullion Securities (Londres, ‘GBS’, en livres sterling, et Sydney, ‘GOLD’, en AUD), mais ce sont tous des poulains de la société Exchange Traded Gold et ils sont quasi identiques. Tous ont les mêmes gestionnaires et ils suivent le prix de l’or à plus de 99 %. Leurs cours correspond à environ un dixième du prix de l’once. Ainsi le cours de Lyxor était de 53,82 euros fin octobre, au moment où le prix de l’once était de 546,46 euros.
· Intéressé ? Optez pour le tracker Lyxor coté en euros sur Euronext (ISIN: GB00B00FHZ82). Il n’y a pas de problème pour acheter et (re)vendre et Euronext reste en général la Bourse la moins chère en frais de transaction.
Vous êtes client chez Keytrade Bank ? Attention, ce tracker y est considéré comme un warrant. Heureusement, c’est sans effet sur les coûts de transaction, identiques à ceux des actions.

SICAV DE MINES D’OR

Nom

Distribuée par

ISIN

Valeur

Devise

Frais

Rendement en euros (%)

Achat

Gestion

1an

2ans

3ans

5ans

MLIIF World Gold A

Deutsche Bank

LU0055631609

54,47

USD

2

1,5

9,4

36,8

27,3

23,6

Placeuro Gold Mines (1)

Euronext, Leleux

LU0061385943

7,89

EUR

1

1

10,7

38,3

29,2

22,4

SGAM Eq. Gold Mines AC

SG Private Banking

LU0006229875

31,73

USD

3

2

10,0

15,4

24,3

18,8

Share Gold

Bearbull

LU0145217120

2018,56

USD

2,5

1,5

13,4

27,0

30,9

-

(1) Sicav de distribution. Il n’y a donc pas de taxe boursière à la vente (1,1 %). Mais aucun dividende n’a encore été distribué.

 

Partagez cet article