Analyse
Certificat RICI Quanto il y a 6 ans - jeudi 20 janvier 2011

Pour investir de manière diversifiée en matières premières, on peut se tourner vers une sicav classique ou vers un tracker spécialisé, mais aussi vers un certificat et dont le nombre croît sans cesse. Intéressant ?

Qu’est-ce qu’un certificat ?

Un certificat, c’est un peu comme un tracker. L’un comme l’autre sont cotés en Bourse, en l’occurrence pour les certificats sur Euronext Amsterdam, et l’un comme l’autre sont gérés passivement, ce qui veut dire que leur seul objectif est de faire aussi bien que les valeurs sous-jacentes. Des valeurs qui peuvent être une ou des actions, un ou des indices.

 

RICI Quanto

Le certificat RICI Quanto (ticker : ABQIC) suit un indice fort réputé, le Rogers International Commodity Index (RICI), qui reprend les cours de 37 matières premières différentes, ce qui en fait un des instruments les plus diversifiés au monde, même si son seul poste ‘énergie’, (lisez ‘pétrole’), représente plus d’un tiers du poids total.

 

Intéressant ?

Il faut savoir qu’il s’agit d’un produit quanto, ce qui signifie que tous les risques de change liés aux composantes du produit sont couverts chaque jour. Le prix de cette couverture est d’environ 1,2 % par an. Comme les cours de la plupart des matières premières sont exprimés en dollars et que nous ne sommes guère très optimistes pour le billet vert, cette couverture (et donc le coût qu’elle représente) se justifie pleinement.

 

L’indice RICI ne se fonde pas sur le prix des matières mais sur le cours des futures en matières premières. Vu la situation actuelle sur la plus grande partie du marché des matières premières (contango), vu aussi le coût de ces futures, il est possible de perdre de l’argent alors que le prix des matières premières monte. C’est la raison pour laquelle nous préférons un instrument qui investit directement dans les matières premières.

 

De plus, nous ne croyons pas trop à l’utilité d’un produit misant sur le marché des matières premières au sens large du terme. Evaluer le potentiel d’un panier de matières tellement différentes, dont les cours changent tous les jours et dont certaines sont à notre avis fort chères tient de la gageure. A tel point que cela réduit à néant l’avantage en diversification dont question plus haut.

 

Bref, si vous voulez investir en matières premières, misez plutôt sur l’or et voyez ce placement comme une diversification pour votre portefeuille.

Partagez cet article