Analyse
L’an 2010 et les sicav d’actions : mauvais pour la zone euro, meilleur pour l’Europe il y a 6 ans - mercredi 26 janvier 2011

L’an passé, la zone euro a souffert mais les sicav investies en actions de l’ensemble de l’Europe se sont bien comportées.

En 2010, le sicav d’actions européeennes, qui contiennent pourtant environ 60 % de valeurs de la zone euro (laquelle s’est tristement comportée) ont enregistré une belle progression moyenne de 15,7 %. Une performance qui souligne la force des Bourses suisses (+23,1 %) et britannique (+20 %).

Les meilleures performances ont été obtenues par les sicav qui misent sur les plus petites actions (smallcaps), avec notamment Threadneedle European Smaller Companies Fund (+36,5 %) qui a profité de l’envolée du français Virbac (médecine animalière, +81 %) et Ingenico (paiements électroniques; +71 %). Puilaetco Dewaay High Growth Europe s’est aussi distingué (+28,9 %), notamment grâce à l’industriel belge Bekaert (+143 %).

Nous ne sommes donc pas séduits par la zone euro dans son ensemble, mais pas non plus par les produits axés sur l’ensemble de l’Europe. Préférez les sicav misant sur un seul pays, renfermant du potentiel.
Les investisseurs défensifs peuvent toujours se tourner vers les actions suisses. A court terme, nous tablons sur une hausse du franc suisse face à l’euro. La Bourse de Zürich est correctement évaluée, tout en offrant une intéressante diversification défensive (pharma et produits de consommation). Les leaders de cette catégorie sont AXA WF Framlington Switzerland et le tracker coté à Paris Amundi ETF MSCI Switzerland (ticker CSW).

Partagez cet article