Analyse
Placer en couronnes danoises il y a 6 ans - vendredi 11 février 2011

Les sicav d’obligations en couronnes danoises méritent votre attention. Le Danemark affiche une bonne santé économique et les emprunts d’Etat y procurent un rendement correct pour un risque quasi nul. Pour investisseurs défensifs.

Les fluctuations de la couronne danoise par rapport à l’euro sont... soporifiques ! Le risque de change est minimal. Au cours des douze derniers mois, la couronne danoise a perdu… 0,1 % par rapport à l’euro. Et sur les cinq ans écoulés elle a fait match nul. Cela en dit long sur la politique de la banque centrale danoise : aligner la couronne sur l’euro. Et, de ce fait, s’aligner entièrement sur la politique de Banque centrale européenne (BCE). Tout indique qu’il n’est pas question de s’écarter de ce choix.

Il n’empêche que certains ont dû mordre sur leur chique depuis qu’a éclaté la crise dans la zone euro. Comment aligner la politique d’une petite économie relativement saine sur celle d’un grand frère confronté à de fortes tempêtes ? Au plus fort de la crise, le marché obligataire danois a d’ailleurs été inondé de capitaux à la recherche d’un havre sûr. Cet afflux a fait monter la couronne, ce qui ne cadrait pas du tout avec la stabilité voulue par la politique d’alignement sur l’euro.

La banque centrale danoise a estimé que laisser faire et donc laisser monter la couronne par rapport à l’euro n’était pas la bonne attitude. Pour rendre sa devise moins attirante, elle a décidé de ramener ses taux directeurs de 1,4 % à 0,75 %. Et cela au moment où la Banque centrale européenne maintenait, elle, ses taux directeurs à 1 %. Le Danemark s’est donc vu contraint de s’écarter de la politique monétaire qu’il avait choisie.

Comment se fait-il que la couronne danoise fluctue si peu par rapport à l’euro ?

En 2000, les Danois ont refusé par référendum d’entrer dans la zone euro, mais leur devise est restée arrimée à l’euro par le mécanisme de taux de change européen. En pratique, la couronne peut fluctuer dans une marge de 2,5 % par rapport à un cours central de 1 euro = 7,45 couronnes danoises. Elle peut donc fluctuer, mais dans des limites précises.


Situation économique

La forte demande des investisseurs pour les emprunts en couronnes danoises a fait grimper sensiblement les cours depuis l’éclatement de la crise, c’est-à-dire septembre 2008. En un peu plus de deux ans, les obligations danoises de durée moyenne (cinq à sept ans) ont vu leur valeur gagner 18 % (4,6 % sur les douze derniers mois). Dans le même délai, les obligations en euros ont vu leur cours progresser de respectivement 16 et 1,8 %. Avec cette particularité que la couronne danoise est quasiment restée alignée sur l’euro pendant tout ce temps.

Et demain ? Les choses s’annoncent bien. Du fait de la situation économique du pays (faible taux d’endettement, structure financière solide, stabilité politique, revenu disponible élevé, population à la productivité et au niveau d’éducation élevés eux aussi), les obligations danoises se sont vu attribuer par les agences spécialisées le rating maximum et il n’y a pas de raison que cela change. C’est évidemment de nature à attirer les investisseurs à la recherche de havres de paix en ces temps troublés, si bien qu’il ne faut pas craindre de voir monter rapidement les taux obligataires danois. Des taux légèrement plus élevés que ceux pratiqués en euros. Autrement dit, avec la couronne danoise, l’investisseur défensif en a pour son argent.

ING ou CBC-KBC

Si vous êtes à la recherche d’une sicav obligataire en devises, il y a de fortes chances que vous trouviez chaussure à votre pied chez ING ou chez CBC-KBC. C’est le cas pour la couronne danoise avec ING (L) Renta Fund II DKK et KBC Renta Decarenta, les seules possibilités qui vous sont offertes sur le marché belge.
Ces sicav investissent quasi exclusivement en emprunts de l’Etat danois, un marché difficilement accessible au particulier.
Sur base de notre indicateur de performance, ces deux sicav se valent et peuvent donc être achetées indifféremment. Optez pour celle qui vous est le plus facilement accessible. Ne vous laissez pas impressionner par le niveau élevé de la valeur d’inventaire de la sicav de CBC-KBC (environ 25 000 DKK ou 3 300 EUR). Vous pouvez en acheter des fractions sans frais supplémentaires via le plan d’investissement CBC-KBC, et ce à partir de 25 EUR.


Partagez cet article