Analyse
Comment les sicav de matières premières se sont-elles tenues en mai ? il y a 6 ans - mardi 14 juin 2011

La forte demande des pays émergents, Chine en tête, a tout un temps stimulé les prix des matières premières. Mais cela a pris fin en mai et cela a pesé sur les sicav spécialisées dans ce domaine.

Cela devait arriver

Après les hausses spectaculaires que l’on sait, les prix des matières premières devaient immanquablement repartir dans l’autre sens. Ce fut le cas le mois dernier. Notamment pour le cacao (-7,3 % après change en euros), le café
(-8,9 %), le nickel (-9,4 %), l’huile (-4 %) et surtout l’argent (-18,7 %).

 

Les gestionnaires de sicav, qui via des contrats à terme investissent indirectement dans les matières premières, ont pu limiter les dégâts. La majorité des sicav disponibles en Belgique n’investissent pas en matières premières mais en actions de sociétés actives dans ce secteur. Inutile de dire que le climat décrit plus haut ne leur a pas été favorable. Elles ont toutes perdu du terrain et les détenteurs de Carmignac Commodities (-4,2 %) sont les plus mal lotis. La cause en est la véritable claque boursière qu’a prise Lundin Mining (-21,4 % après l’annonce de l’échec d’une opération de fusion), un des poids lourds de son portefeuille.

A quoi sont dus ces virements de bord ?

Plusieurs causes peuvent être mises en avant, mais il semble bien que la plus importante soit la crainte d’un ralentissement économique et le redressement récent du dollar, ce qui a entraîné une vague de prises de bénéfice, donc de ventes. Ce sont évidemment les matières premières qui avaient le plus monté ces derniers mois qui ont le plus reculé.

Notre conseil

Nous ne vous conseillons pas en ce moment d’investir dans les sicav misant sur un large éventail de sociétés actives dans le secteur des matières premières. Les cours de beaucoup de ces sociétés, compte tenu de leurs perspectives bénéficiaires, nous paraissent encore fort élevés et on ne peut pas dire non plus que toutes les matières premières et que toutes les sociétés actives sur ce marché sont également intéressantes.

 

Les amateurs de spéculation peuvent toutefois se tourner encore vers une sicav de mines d’or, bien que ces instruments aient aussi souffert le mois dernier. En moyenne, leur recul est de 3,4 % en mai. Nos favorites sont BlackRock GF World Gold EUR, qui investit dans des mines classiques, et les sicav plus spéculatives Share Gold USD en Placeuro Gold Mines (Euronext Brussel, ticker: PLA, LU0061385943), qui investissent tant dans des grands que dans des petits acteurs de l’industrie.

 

Partagez cet article