Analyse
Placez votre argent en Suisse ! il y a 5 ans - mercredi 12 septembre 2012

Synonyme de sérieux et valeur refuge, la devise helvète demeure très prisée par les investisseurs. L’économie, très compétitive, rend aussi la Bourse, peu volatile, intéressante.

Résumé de nos conseils
Les actions suisses occupent 5 % de nos portefeuilles à dix ans (défensif, neutre et dynamique). Côté sicav, achetez AXA WF Framlington Switzerland, SSgA Switzerland Index Equity Fund ou le tracker Amundi ETF MSCI Switzerland (Euronext Paris, ticker : CSW). Côté actions, achetez Zurich Insurance et Novartis.

Les obligations en franc suisse représentent 5 % de nos portefeuilles
défensif et neutre à dix ans. Achetez la sicav obligataire KBC Renta Swissrenta.

 

Une économie très compétitive

L’économie suisse compte parmi les plus compétitives au monde, grâce à sa forte dynamique d’innovation, sa main-d’œuvre qualifiée et sa capacité à produire des biens à haute valeur ajoutée. Mais avec la crise dans la zone euro, son principal marché d’exportation, nous attendons une croissance à peine positive en 2012 et un petit 1 % en 2013.

Pas de quoi décourager les investisseurs. Bourse défensive car parmi les moins volatiles au monde, la Bourse suisse devrait à l’avenir continuer de profiter de la compétitivité des sociétés suisses, ainsi que de leur capacité à aller bien au-delà des frontières, y compris pour les entreprises de taille plus réduite.

Nos conseils en actions

Les actions suisses méritent une place dans tout portefeuille diversifié. Elles occupent 5 % de nos portefeuilles à dix ans (défensif, neutre et dynamique).

Du côté des sicav…
Compte tenu de leur qualité de gestion, nous recommandons deux sicav et un tracker. Tous trois misent sur les grands noms de la Bourse suisse.
Côté sicav, achetez AXA WF Framlington Switzerland,  SSgA Switzerland Index Equity Fund ou le tracker Amundi ETF MSCI Switzerland (Euronext Paris, ticker : CSW).

Du côté des actions…
– Zurich Insurance demeure un assureur au bilan solide. Nous tablons sur la poursuite de l'amélioration de sa rentabilité les prochaines années grâce d'une part à la poursuite de la sélectivité des contrats (meilleures marges) et d'autre part à une stratégie de croissance par acquisition dans les zones plus dynamiques. A l'image du secteur, l'assureur négocie bien la persistance des taux d'intérêt bas. Nous jugeons donc Zurich Insurance capable de distribuer un dividende élevé, ce qui reste l'attrait n°1 du groupe. Le rendement brut sur dividende au titre de 2012 est de 7,4 %. Achetez.
– Novartis est un des géants mondiaux de la pharmacie. Il est présent sur une très large gamme de produits, allant des médicaments sur ordonnance à l’ophtalmologie, dans laquelle il s’est renforcé fin 2011. Autre atout, il dispose d’un des meilleurs portefeuilles en développement du secteur et poursuit ses efforts soutenus de recherche. Achetez.

Nos conseils en obligations

Pour l’investisseur, les risques liés à l’achat d’obligations en franc suisse sont très réduits. Dès lors, même si les rendements offerts par l’obligataire suisse sont faibles, ce poste revient dans nos portefeuilles. C’est le moyen ainsi de leur apporter une petite dose de sécurité supplémentaire. Il représente 5 % du portefeuille défensif et neutre à dix ans.

N’achetez pas directement une obligation en franc suisse. L’offre en provenance d’émetteurs de bonne qualité et accessible aux particuliers est peu nombreuse et ne permettra pas d’obtenir une diversification suffisante.

Préférez une sicav obligataire. Nous vous recommandons KBC Renta Swissrenta.

 

Partagez cet article