Analyse
ETF en actions polonaises : un must il y a 4 ans - lundi 14 janvier 2013

Les actions polonaises sont un must pour les investisseurs à long terme. En l’absence de sicav, il faut se tourner vers les trackers (ETF). Que choisir ?

Les actions polonaises sont correctement évaluées et peuvent être achetées. A condition toutefois que votre horizon temporel soit éloigné et que vous acceptiez les amples fluctuations du marché.
Nous avons d’ailleurs repris ce poste dans
nos portefeuilles types sur 20 ans.

 

La Bourse de Varsovie a gagné 35 % en 2012. Elle a fait quasi le double de l’indice boursier des pays émergents (+16 %). La chose s’explique par une succession de bonnes nouvelles économiques, par des résultats de sociétés plus que satisfaisants et une confiance renouvelée dans le savoir-faire de la banque centrale polonaise. Le marché intérieur tourne bien et les entreprises polonaises sont compétitives.

Que choisir ?

Compte tenu du risque, Market Vectors Poland ETF (ticker: PLND) fait historiquement moins bien que iShares MSCI Poland (EPOL), dont l’assise indicielle, le MSCI, est plus large. De plus, même si le dividende du premier est plus élevé au départ, il est amputé d’un double précompte (américain et belge). Mais il existe cinq versions d’ishares MSCI Poland qui sont cotées sur quatre Bourses différentes. Bien que ses frais annuels soient plus élevés (0,74 % contre 0,59 % pour l’ETF mère EPOL), optez pour la version IBCJ cotée sur la Bourse allemande XETRA. Ce tracker dispose d’une bonne liquidité, il est coté en euros et surtout il ne paie pas de dividende, ce qui permet d’éviter le double précompte qui, à notre avis, représente quelque 0,8 % de rendement.
Si vous voulez acheter, optez pour la version IBCJ.
Si vous en avez déjà une autre en portefeuille, conservez-la.

 

Partagez cet article