Analyse
Investir en actions belges au travers de sicav il y a 4 ans - mardi 19 février 2013

Les actions belges sont intéressantes dans un portefeuille dynamique à long terme.

Si vous envisagez de vous construire un portefeuille dynamique pour le long terme (20 ans ou plus), c’est-à-dire composé essentiellement d’actions, les sicav d’actions belges apporteront une répartition du risque bienvenue. Consacrez-y 5 % de votre portefeuille.

Hermes Belgian Growth est notre sicav d’actions belges préférée. Elle offre un bon rapport rendement/risque, mais aussi une propension à investir moins que les autres (et même quasiment) pas dans les valeurs financières KBC, Ageas et GBL. Deux arguments qui motivent notre conseil d’achat, car il y a trop d’incertitude dans le secteur financier (réglementation mouvante, perspectives bénéficiaires).

 

Diversification

Notre pays devrait renouer avec la croissance économique cette année (+0,2 %) et la suivante (+1,2 %) après une récession en 2012 (-0,2 %). Ce faisant, la Belgique s’en tire un peu mieux que la zone euro dans son ensemble (-0,3 % en 2012 et +0,8 % attendus en 2013). Il n’en reste pas moins que notre pays continue à dépendre fortement de ses principaux partenaires commerciaux (Allemagne, Pays-Bas, France). La reprise de l’économie mondiale est donc un bienfait pour nos exportations.

 

A nos yeux, la Bourse de Bruxelles est plus intéressante que jamais sur le plan de la répartition sectorielle : l’industrie (Umicore), les biens de consommation (AB InBev, Colruyt, Delhaize) et la santé (Solvay, UCB) y tiennent le haut du pavé alors que par le passé c’étaient trop souvent les valeurs financières qui y donnaient le ton.

 

Offre large

Il y a 23 produits à votre disposition (sicav, trackers fonds d’assurance) spécialisés dans les actions belges. Si on tient compte des variantes (capitalisation, distribution), on en arrive même à 37 produits représentant un avoir de 1,2 milliard d’euros.

 

Nous les avons rangés en trois catégories.
– Les sicav qui comme Argenta Actions Belges, KBC Multi Track Belgium et le tracker Lyxor ETF Bel 20 suivent la composition de la Bourse belge à la trace. Ces produits gérés passivement misent sur les grandes valeurs comme AB InBev, Solvay et GDF Suez, lesquelles sont aussi les poids lourds du Bel 20.
– Les sicav investissant aussi dans les grandes capitalisations du marché, mais dont le gestionnaire peut mettre des accents particuliers. C’est le cas d’AXA B Equity Belgium, de Dexia Equities B Belgium, Petercam Equities Belgium B et Puilaetco Dewaay Belgium.
– Les sicav atypiques, qui misent ou ne misent pas sur un certain type de valeur. Ainsi KBC Equity Flanders mise sur les valeurs plus flamandes (comme Bekaert, Colruyt et le tandem KBC – KBC Ancora), ING (B) Invest Belgian High Dividend mise sur les actions belges à rendement élevé (GDF Suez, GBL) et Hermes Belgian Growth sur les plus petites valeurs (CFE et Sipef).

 

Préférez la gestion active

Préférez les sicav gérées activement pour une raison très simple : le risque est mieux réparti. Les produits gérés passivement collent à l’indice et investissent trop dans un trio AB InBev, GDF Suez et Solvay qui représente à lui seul un tiers de leur portefeuille. Lorsque ces valeurs vont bien, l’indice va bien et les sicav qui y ‘collent’ vont bien aussi. Mais l’inverse est également possible... On le voit avec le géant énergétique GDF Suez (-47 % en trois ans alors que le marché est en hausse).

 

Succès immérité

S’il y a beaucoup de sicav investissant en actions belges, le trio Dexia Equities B Belgium, IN.Flanders Index (KBC-CBC) et BNP Paribas B Equity Belgium attire à lui seul plus de 40 % des capitaux investissant dans cette catégorie. Un succès... immérité quand on voit leurs prestations, leur niveau de risque et la qualité de leur gestion. En fait, ces sicav disposent simplement des réseaux de distribution les plus étendus du pays.

 

Partagez cet article