Analyse
LO World Gold Expertise il y a 4 ans - jeudi 21 février 2013

Malgré leur recul, certaines sicav de mines d’or restent intéressantes à titre de spéculation pour ceux qui ne craignent pas de prendre un risque supérieur à la moyenne.

Notre sélection d’achat comprend LO World Gold Expertise USD D, dans sa version ‘distribution’.

 

Dis ou cap

Le gros des sicav disponibles dans notre pays existe sous deux versions : distribution et capitalisation. Dans le premier cas les revenus de la sicav sont remis (partiellement) aux détenteurs de parts (ils sont ‘distribués’), dans le second cas ils sont réinvestis dans la sicav elle-même (ils sont ‘capitalisés’). Mais le portefeuille des deux versions est identique.
Ce n’est pas sans effet sur le plan fiscal. Lors de la revente de parts de capitalisation il faut payer une taxe boursière de 1 % sur le prix de vente. Ce n’est pas le cas lors de la revente de parts de distribution. En échange il faut payer un précompte mobilier de 25 % sur le dividende des sicav de distribution.
Investir en sicav d’actions est une opération à long terme pour laquelle – dans la plupart des cas – il vaut mieux opter pour la capitalisation. A terme, le paiement (unique) de la taxe boursière de 1 % revient normalement moins cher que la somme des précomptes mobiliers payés chaque année.

 

LO World Gold expertise

Si LO World Gold Expertise USD D est une sicav de distribution, son gestionnaire n’a pas distribué le moindre dividende depuis son lancement en… 2003 ! En sera-t-il encore ainsi demain ? La probabilité est grande que cette sicav ne distribue toujours pas de dividende les années à venir – ou alors un dividende très léger. Il y a à cela deux raisons. Cette sicav investit dans un secteur et dans des actions dont le rendement sur dividende est peu élevé. Ses revenus sur ce plan sont donc peu élevés aussi. Et le gestionnaire retire encore de ces maigres revenus de quoi couvrir une partie de ses frais annuels, si bien qu’il ne reste plus rien à distribuer.
Pas de dividende, cela veut dire aussi pas de précompte. Mais comme il s’agit bien d’une sicav de distribution, il n’y a pas non plus de taxe boursière lors de la revente des parts. Et la plus-value sur laquelle nous misons à long terme sur ce type de placement ne sera pas taxée non plus.

Partagez cet article