Analyse
Notre portefeuille phare en mars : +2,4 % ! il y a 4 ans - vendredi 12 avril 2013

En mars, notre portefeuille de sicav a encore profité de la bonne tenue des marchés boursiers.

Notre portefeuille phare, construit pour un horizon de placement de dix ans et au profil de risque neutre, affiche toujours de bons rendements :
– 2,4 % sur un mois
– 12,5 % sur un an
– 8,1 % par an sur trois ans
– 6,1 % par an sur cinq ans
– 9,6 % par an sur dix ans

 

Sicav d’actions

A l’exception des sicav d’actions chinoises, toutes les sicav d’actions en portefeuille ont progressé le mois dernier.
Le rebond le plus spectaculaire est à mettre à l’actif de notre principal poste en portefeuille, les sicav d’actions américaines (25 %). Elles ont gagné 5,4 % en moyenne. L’amélioration, certes lente, de l’économie américaine, donne du tonus aux Bourses. Ce n’est pas fini.

 

On notera aussi la bonne performance des sicav d’actions britanniques : +3,5 % en moyenne. L’économie anglaise va mal, mais n’oublions pas que les entreprises sont tournées vers le reste du monde, où la situation s’améliore. Ce poste représente encore 20 % de notre portefeuille.

 

Les sicav d’actions suédoises ont gagné 2 %, les sicav d’actions suisses se sont appréciées de 3,3 %. La croissance suédoise est toujours au rendez-vous et la Suisse est un havre de paix pour les investisseurs. Chacun de ces postes représente 5 % du portefeuille.

 

Les sicav d’actions indiennes ont repris du poil de la bête (+2,8 %). L’Inde est toujours confrontée à d’importants défis, notamment la rénovation de son infrastructure vieillotte, laquelle pèse sur la croissance. Mais le pays est en mesure de les relever. Consacrez-y 5 % de votre portefeuille.

 

Les sicav d’actions chinoises restent incontournables (10 % du portefeuille). Le mois dernier, elles se sont certes repliées de 2 % en moyenne, sur fonds de croissance économique mitigée. Mais le phénomène est passager : l’économie chinoise sera soutenue ces prochaines années par la force d’exportation du pays et l’énorme consommation intérieure en devenir.

 

Sicav d’obligations

Notre poste de sicav d’obligations en couronne suédoise (5 % du portefeuille) s’est apprécié de 2 % en mars. Grâce à la hausse de la couronne (+0,9 %) mais aussi la hausse des cours obligataires (les taux suédois ont encore reculé). La couronne suédoise est encore bon marché face à l’euro.

 

Notre poste de sicav d’obligations en franc suisse s’est apprécié de 0,3 %, soutenu seulement par la hausse du franc (+0,3 %). Poste défensif par excellence, les sicav obligataires en franc suisse méritent une place en portefeuille (5 %).

 

Liquidités

Notre portefeuille phare contient aussi 20 % de liquidités, devant permettre de saisir tôt ou tard l’une ou l’autre opportunité sur les marchés financiers. Placez-les sur un bon compte d'épargne.

Partagez cet article