Analyse
Corée : compétitif mais volatil il y a 4 ans - vendredi 21 juin 2013

Le mode de fonctionnement de la 15ème économie mondiale a suscité le doute il y a quelques années.

La Bourse de Séoul cote à un niveau supérieur à la moyenne régionale et on ne peut plus dire qu’elle est bon marché.
CONSERVEZ.

 

Le pays est coincé entre la Chine (bon marché) et le Japon (à la pointe techniquement). Mais il a tiré parti de la qualité de son enseignement et d’énormes investissements dans la recherche. En moyenne, la croissance de l’économie sud-coréenne était de 4 % ces dernières années.

 

On ne peut pourtant dire qu’investir en Corée du Sud soit dénué de tout risque. La devise locale, le won, a progressé l’an passé de 35 % par rapport au yen japonais, ce qui soumet les exportateurs coréens à une forte pression. La banque centrale a dû réduire ses taux directeurs alors que les performances économiques du pays sont excellentes. Ce phénomène, combiné à une croissance trop élevée du crédit, a déjà posé des problèmes à la Corée du Sud.

Partagez cet article