Analyse
Malaisie : gare à l’endettement il y a 4 ans - vendredi 21 juin 2013

Comme beaucoup de pays d’Asie, la Malaisie voit ses exportations se contracter.

La Bourse de Kuala Lumpur n’est plus bon marché et le gouvernement doit affronter le défi que constitue l’endettement croissant de sa population.
CONSERVEZ.

 

Pour compenser le recul des exportations, le pays utilise une part croissante de ses revenus pétroliers pour développer ses infrastructures et augmenter les salaires, ce qui lui assure une croissance confortable (sûrement 5 %, voire plus) sans que cela crée de l’inflation (1,7 %).

 

Comme en Thaïlande, la dette publique est raisonnable (53 %), mais le déficit budgétaire annuel (entre 4 et 5 %) l’alimente dangereusement.

Partagez cet article