Analyse
Singapour : petit mais costaud il y a 4 ans - vendredi 21 juin 2013

Le pays exporte surtout vers l’Occident…

La Bourse de Singapour est la moins chère de la région.
ACHETEZ pour le long terme.

 

La 42ème économie mondiale a un problème (temporaire): elle exporte surtout des produits à haute valeur ajoutée (par exemple de la biotechnologie) vers l’Occident, où la demande reste faible pour le moment.

 

Et sur le marché intérieur, les prix de l’immobilier donnent le vertige. Pour éviter que ce vertige ne génère une bulle, le gouvernement a rendu le crédit moins aisé et levé des taxes supplémentaires, ce qui pèse sur la croissance. A tel point que le pays a frôlé la récession et que pour cette année sa croissance devrait être la plus faible de la région (2 %).

 

Cet accès de faiblesse n’enlève rien aux qualités de cette économie très compétitive. Le plus petit pays d’Asie est aussi très prisé des touristes, surtout asiatiques, et profite pleinement de sa position centrale, en faisant transiter par chez lui le commerce entre les pays de la région. La croissance devrait redémarrer fortement (plus de 5 %) dès 2014. Ce qui est intéressant, c’est que les cours actuels sont peu élevés.

Partagez cet article