Analyse
Vos actions dans une seule sicav ? il y a 4 ans - jeudi 26 septembre 2013

Les trois placements que nous conseillons dans des paniers d’actions diversifiés au niveau mondial ont rapporté en moyenne 16 % sur ces 12 derniers mois.

Portefeuille diversifié

En achetant une sicav d’actions mondiales, vous confiez le soin à un gestionnaire d’investir votre épargne dans un panier d’actions mondiales, pour lequel il piochera tant en Europe qu’aux USA, au Japon, dans les pays émergents… Vous ne devrez pas vous préoccuper au quotidien du suivi de vos actions. Et pour un montant limité, vous posséderez d’emblée un portefeuille diversifié.

 

Le rendement de ces sicav dépend cependant de la capacité du gestionnaire à opérer les bons choix et ces choix peuvent s’écarter de votre propre opinion sur tel ou tel marché.

 

Si vous voulez un portefeuille personnalisé, inspirez-vous plutôt de nos portefeuilles.

 

Nos conseils d’achat de sicav d’actions mondiales

Aphilion Q² Equities
Elle investit 46 % en Europe, 41 % aux USA et 8 % au Japon. Elle n’hésite pas à sortir des sentiers battus, en privilégiant des actions qui ne se trouvent pas forcément en bonne place dans les indices mondiaux classiques (p.ex. Colruyt). Elle affiche sur les douze derniers mois une des meilleures performances de sa catégorie (près de 25 %). A long terme, elle parvient à battre régulièrement l’indice mondial des actions. Certes, elle souffre davantage que les autres lorsque les marchés baissent. Mais ce risque est cependant compensé par le bon rendement à terme.


BL Global Equities
Elle investit 42 % en actions européennes, 29 % en actions américaines, 14 % en actions japonaises et 15 % en actions de pays émergents et enregistre aussi régulièrement de bons résultats par rapport à l’indice mondial des actions, en prenant un peu moins de risques qu’Aphilion.

 

Amundi ETF MSCI World
C’est un tracker coté en Bourse dont la mission est de répliquer l’indice mondial des actions MSCI World, lequel investit 54 % aux USA, 28 % en Europe, 9 % au Japon et 5 % dans les pays émergents. Cela limite le risque d’un mauvais choix. Et ses frais de gestion se limitent à 0,38 %.


Partagez cet article