Analyse
Léger recul de notre portefeuille en avril il y a 3 ans - lundi 12 mai 2014

Le mois dernier, notre portefeuille à dix ans pour un profil de risque neutre a perdu 1,1 %. Un recul dû essentiellement aux placements asiatiques, Chine en tête.

Après ce repli mensuel, le rendement annuel de notre portefeuille s’élève à :
> 6,2 % sur un an
> 7,5 % sur trois ans
> 10,9 % sur cinq ans
> 6,9 % sur dix ans


Cliquez ici pour connaître la composition actuelle de notre portefeuille neutre à dix ans.

 

Recul chinois

La baisse de notre portefeuille en avril s’explique essentiellement par le recul des sicav d’actions chinoises, à l’instar de GAM Star China Equity (-6,9 %). Elles ont été pénalisées par les titres Ping An (assurances, -11 %) ou Galaxy Entertainment (casinos, -10 %).
Notre avis
Même si les investisseurs ne semblent pas apprécier les derniers chiffres économiques, la croissance chinoise, quoique ralentie (±5 %), montre que la Chine digère bien la transition vers une économie axée sur le consommateur. La Bourse est à la limite d’être bon marché. Vous pouvez encore acheter.
Découvrez nos conseils ici.

 

Changements dans les portefeuilles

Pour le portefeuille neutre à dix ans, vous pouvez vendre l’entièreté de vos obligations en franc suisse (5 % du portefeuille, potentiel limité) et une partie de vos actions américaines (5 %, consacrez-y encore 15 %). Placez le produit de ces deux opérations pour moitié sur un compte d’épargne et pour moitié sur une assurance branche 21 (nos conseils sont plus bas).

Portefeuille divisé en quatre catégories

Dorénavant, notre portefeuille est subdivisé en quatre catégories. A côté de la répartition classique entre actions et obligations, il y a désormais le poste liquidités et le poste assurances.

Le poste « liquidités » regroupe le cash que doit comprendre tout portefeuille. Mais ces liquidités ne sont pas de l’épargne de précaution, elles doivent servir à procéder à d’éventuels investissements futurs. Privilégiez le compte d’épargne, accessible à tout moment, dénué de frais et fiscalement avantageux (intérêts exonérés de précompte mobilier à concurrence de 1 880 euros). Les rendements sont faibles, certes, mais certains comptes offrent plus que d’autres.
Découvrez les meilleurs comptes ici.

 

Pour les « assurances », nous pensons en premier lieu aux assurances de la branche 21. Elles offrent un rendement plus élevé que le compte d’épargne, sans être pour autant plus risquées. Elles sont par contre moins flexibles (précompte mobilier si revente dans les huit ans) et plus gourmandes en frais. Ici aussi, l’offre est variée. Notre Maître-Achat a offert un rendement de 3,36 % l’an passé.
Découvrez le nom de notre Maître-Achats ici.

 

Partagez cet article