Analyse
Ralentissement économique au Royaume-Uni il y a 2 ans - jeudi 30 avril 2015

La hausse du PIB a nettement ralenti par rapport aux performances de 2014.

Dans notre portefeuille neutre à 10 ans, jusqu’ici, nous conseillons néanmoins toujours 15 % de sicav d’actions britanniques. 

 

Au premier trimestre, l’activité économique britannique n’a progressé que de 0,3 % par rapport aux trois mois précédents, contre une hausse de 0,6 % les deux trimestres précédents, et de 0,9 % un an plus tôt. La hausse du PIB affiche son plus faible niveau depuis la contraction de l’activité économique fin 2012.

Cette contre-performance s’explique par le recul de l’activité dans le secteur de la construction (-1,6 %). L’activité dans le secteur des services, moteur de l’économie anglaise, a quant à elle gagné 0,5 %.

Sur base annuelle, la croissance tombe à 2,4 % au premier trimestre contre 3 % lors des trois derniers mois de 2014.

Une mauvaise nouvelle pour le Premier ministre qui met en avant son bilan économique pour séduire les électeurs le 7 mai prochain. Des élections législatives qui pourraient déboucher sur un vote éclaté, qui rendrait instable la vie politique anglaise, alors que le ralentissement économique nécessite au contraire un gouvernement fort.

 

Partagez cet article