Analyse
Faut-il miser sur le lithium ? il y a un an - jeudi 23 juin 2016

Acheter « directement » du lithium ? Ou des actions qui y sont liées ? Des trackers ?

Le lithium est un métal alcalin qui permet de produire de l’énergie en polluant moins. On le retrouve dans les batteries des gsm, des tablettes… Et des véhicules hybrides et électriques. Et vu que le constructeur américain Tesla prévoit de produire d’ici 2020 environ 500 000 voitures électriques par an (contre 50 000 actuellement) et s’est offert une usine de batteries lithium-ion qui produira chaque année plus de batteries qu’on n’en a produit jusqu’ici, on peut tabler sur une belle hausse de la demande en lithium. Si on la combine à la demande croissante, de l’industrie verrière (le lithium permet d’importantes économies d’énergie) et des alliages (avec le magnésium, l’aluminium), le prix du lithium devrait exploser.
Une raison pour y investir ? Peut-être. Mais les moyens font défaut…

 

Investir en matière première

Le lithium provient de mines situées en Bolivie et au Chili, de lacs salés en Argentine et aux USA. Mais contrairement aux métaux précieux, il n’est pas disponible sur le marché boursier.

 

Investir en actions

Aucune société ne travaille exclusivement dans le lithium. Certaines sont actives dans l’extraction, le traitement et l’utilisation du lithium, mais pour maximum 10 % de leur activité. Il s’agit de :
pour l’extraction, le traitement : 
Albemarle
Sociedad Quimica y Minera (Chili)
FMC (Argentine)
Ces trois sociétés sont cotées à Wall Street.
pour la fabrication de batteries : 
Tesla Motors (USA)
Saft (France)
FDG Electric Vehicles (Hong-Kong)
Panasonic (Japon)

 

Investir en trackers

Le tracker Global X Lithium (coté sur le NYSE Arca, ticker LIT) offre une certaine diversification (25 actions différentes), est supposé suivre l’indice Solactive Global Lithium et est considéré comme le seul instrument qui permet de tirer parti des perspectives qu’offrent le lithium. Mais son cours ne reflète pas le boom du marché des batteries et l’ascension du prix du lithium. Car son portefeuille inclut des facteurs agissant en sens contraire : pour les fabricants de batteries et de véhicules hybrides ou électriques, la hausse du prix du lithium n’est pas une bonne nouvelle, pour les compagnies minières si. Miser sur le potentiel du lithium via ce tracker n’est donc pas évident. D’autant que poids lourd de son portefeuille, l’action FMC, est à nos yeux peu intéressante. Restez à l’écart.

Partagez cet article