Analyse
Versez régulièrement un peu d’argent dans un plan en fonds et constituez un joli capital il y a 9 mois - mercredi 8 mars 2017
Découvrez les formules performantes pour fructifier votre épargne, le plus souvent dès 25 euros par mois.
Des pièces de monnaie qui s'amoncellent

Des pièces de monnaie qui s'amoncellent

Les plans d’épargne en fonds de placement sont d’excellents produits qui s’adressent à un large public. A tous ceux qui ont des (petits-)enfants, nous conseillons d’utiliser pour eux cette méthode d‘épargne (s’ils en ont pas besoin avant plusieurs années).
Au passage, investissez-y aussi pour vous.

Un plan d’épargne en fonds vise à constituer un capital en investissant de manière systématique et régulière dans un ou plusieurs fonds

C’est à la portée de tous puisqu’il est déjà possible de suivre un tel plan sur la base d’un investissement périodique de 25 euros. Il ne faut donc pas être fortuné pour se lancer ! Le but de l’opération est d’investir à long terme avec régularité, pour se constituer un capital bien diversifié.

Il existe plusieurs sortes de plans d’épargne en fonds

– Les plans classiques. Vous choisissez vous-même les fonds de placement dans lesquels vous voulez investir, éventuellement en collaboration avec votre intermédiaire financier. Le contrat s’arrête là. Pour le reste, à vous de jouer. Ce sont ces plans que nous analysons ici.
– Les plans de la nouvelle génération. Vous vous lancez comme dans la formule classique, mais pour le reste c’est votre intermédiaire financier qui prend en charge la gestion du plan. Exemples : Investir avec Evi, Binck Gestion d’actifs, Easyvest, KeyPrivate, MeDirect Gestion de patrimoine et Pritle.
– Les plans d’épargne en fonds d’assurance (branche 23). En général, ils sont moins intéressants : frais plus gourmands, possibilités moindres, mises minimales plus élevées, règles contraignantes en cas de sortie, etc.

Les avantages

– DISCIPLINE. Vous vous engagez à investir sur une base mensuelle, trimestrielle, annuelle..., peu importe, mais vous vous engagez. De mois en mois, bon an mal an, quelle que soit la météo boursière, vous investissez sans chercher à trouver le bon moment pour investir. Lorsque les marchés sont en hausse, vous obtiendrez moins de parts pour le montant que vous investissez, mais lorsqu’ils sont en baisse vous en obtiendrez plus. Investir sans discontinuer, même en période de vaches maigres, est une des meilleures manières de se constituer un capital à long terme.
– FACILE. Il est possible de commencer à n’importe quel moment et, une fois le plan choisi, il n’y a qu’une seule chose à faire : effectuer des versements selon la périodicité choisie. Il est même possible d’automatiser ces versements.
– DEMOCRATIQUE. Les banques ont eu la bonne idée de ne pas mettre la barre trop haut. 25 euros suffisent pour démarrer chez Belfius, Crelan, ING, KBC, Keytrade Bank et Record Bank. Sur la base de ce minimum, le choix du montant versé périodiquement est laissé au souscripteur. Le champion de la modestie est Keytrade Bank avec son KEYPLAN, pour lequel 25 euros suffisent par plan (et non par fonds). La formule la moins modeste est le plan de TreeTop Asset Management : pour souscrire à un plan d’investissement, il faut verser au minimum 250 euros par fonds.

Les inconvénients

– PASSIF. Soyez bien conscient du fait que les plans d’investissement proposés ici sont passifs. A la différence des plans de la nouvelle génération, il n’y a PAS ici de gestionnaire à bord, en dehors évidemment de ceux qui gèrent le ou les fonds dans lesquels vous investissez. Dès que vous avez activé votre plan et que vous avez choisi le montant et la périodicité de vos versements, tout est automatique. Mais les marchés financiers, eux, ne sont pas en mode automatique. Ils changent tout le temps ! Votre profil de risque, votre horizon temporel, vos objectifs financiers, tout cela peut aussi changer. Si bien qu’avec le temps le portefeuille que vous vous constituez peut avoir pris un tour différent de ce qu’il était au début et ne plus correspondre à votre attente. Il suffit alors de changer de fonds ou de pondération. Mais c’est vous qui devez le faire. Personne ne s’en chargera à votre place. Certaines banques offrent la possibilité de vous aligner sur un portefeuille type en fonction de votre profil de risque.
– AUCUNE GARANTIE. Comme il s’agit d’un investissement en fonds de placement, il n’y a aucune garantie, ni sur le rendement, ni sur le capital.
– PAS DE CONSEIL. Quel(s) fonds de placement choisir ? C’est important pour bien démarrer. Attention aux portefeuilles types que proposent certaines banques. Ils ne correspondent peut-être pas à votre situation. Comme vous ne pouvez pas toujours demander conseil, misez sur des fonds que vous êtes en mesure de conserver longtemps, tout en veillant à ce que votre portefeuille soit correctement diversifié dans l’ensemble.
– LIBERTE DE CHOIX La quantité et la qualité des fonds disponibles varient très fort d’une banque à l’autre. Certaines exigent de travailler avec des fonds maison, d’autres pas. Certaines proposent un large choix, d’autres moins. Investissez de préférence sur une base mensuelle. Vous obtiendrez une répartition optimale dans le temps.

Principales caractéristiques des plans d’épargne en fonds bancaires

AXA – Plan d’investissement
Ce plan propose un choix limité, hélas, à cinq fonds de placement mixtes: AXA B Fund FoF Patrimonial Selection, AXA B Fund FoF Growth Selection, AXA WF Optimal Income, AXA WF Defensive Optimal Income et AXA WF Global Optimal Income.
Pour choisir un fonds, vous devez consulter au préalable votre agent AXA. Il est impossible de tout faire en ligne. Quant aux fonds cités plus haut, disons que nous les trouvons couci-couça (nous ne les recommandons pas). Il est dommage que la formule n’offre pas accès à un plus large éventail des fonds d’AXA.

Belfius – Flex Invest Plan
Belfius propose une grande liberté dans la périodicité des versements : hebdomadaire, mensuelle, bimensuelle, trimestrielle, etc..., jusqu’à la périodicité annuelle. Les amateurs d’investissement en ligne doivent se contenter de la périodicité mensuelle. Le choix des fonds est large : 51 fonds d’actions, 34 fonds obligataires, 2 fonds monétaires et 26 fonds mixtes. Pour élargir votre champ d’action, vous pouvez prendre plusieurs plans (maximum 5 fonds par plan). Ici comme ailleurs le client est rapidement aiguillé vers les fonds mixtes (gamme Fullinvest), des fonds qui sont systématiquement présentés comme « la sélection du mois », mais... depuis longtemps. Dommage que les 10% de remise sur les frais d’entrée dont bénéficient les clients « online » ne valent pas pour ceux qui investissent via un plan.

Beobank – Investment Plan
Beobank joue depuis tout un temps déjà la carte de l’architecture ouverte (commercialisation de fonds de tiers). Cela se traduit aussi dans son plan d’épargne. Vous pouvez investir chaque mois dans un panel de 65 fonds d’origines diverses, et ce à partir de 50 euros par fonds. Vous pouvez par ailleurs investir aux mêmes conditions dans deux portefeuilles types, constitués d’une série de fonds de placement. La composition de ces portefeuilles ne nous a pas été communiquée car elle constitue précisément la valeur ajoutée du conseil de la banque. Nous en prenons acte.

TreeTop – Plan d’investissement
TreeTop Online va bientôt mettre sur le marché un plan d’investissement périodique qui donne accès aux 13 fonds maison et à 7 portefeuilles modèles basés sur le profil de risque du client. Attention : ce profil de risque est fixé au moment de la signature du contrat. Par la suite, les conditions de marché vont faire évoluer le portefeuille, qui pourra s’écarter alors du profil. La mise minimale est fort élevée : 250 euros par fonds. Bref, choisir un plan avec trois fonds revient à minimum 750 euros par mois ou par trimestre, selon la périodicité choisie. Nous ne conseillons aucun des fonds proposés par ce gestionnaire pour l’instant.

ING – ING Focus Plan
Autrefois, il était possible d’investir dans une gamme de 60 fonds. L’éventail a été ramené à 5, puis il est remonté à 9. On se demande pourquoi, vu que la banque dispose de plusieurs centaines de fonds. Le plan donne accès à divers fonds des séries Core et Patrimonial. La seconde est plus intéressante parce que mieux gérée.
Par contre, il est possible aujourd’hui de tout faire en ligne. Avec quelques nuances toutefois : la périodicité offerte en ligne est mensuelle alors qu’en agence le choix est plus vaste. Idem pour les mises minimales : en ligne, c’est limité à 250 euros par mois. Et le choix online se limite à 5 fonds.

BNP Paribas Fortis - Flexinvest
Le plan d’épargne en fonds de BNP Paribas Fortis reste un bon moyen pour investir dans un des 150 fonds maison, et ce avec une mise de départ démocratique de 30 euros par fonds. Il ne faut pas se préoccuper de la valeur d’inventaire du fonds que l’on vise, tout est achetable en fractions. C’est l’occasion par exemple d’acheter une ou plusieurs fractions de l’excellent Parvest Equity World Telecom. Par contre, il n’est pas possible d’investir dans plusieurs fonds. Il faut prendre plusieurs plans. Autre inconvénient, si le choix est vaste, il est limité aux fonds maison.

Crelan – Contrat de placement
Crelan permet d’investir dans des fonds qui ne sont pas accessibles ailleurs, ou difficilement. Par exemple les fonds d’Indosuez ou les produits de CPR Asset Management comme CPR Silver Age et ceux d’Econopolis Wealth Management. Crelan offre essentiellement les fonds de la gamme Amundi, mais ceux-ci sont le plus souvent moins chers auprès de Deutsche Bank et chez MeDirect (mais pour une sélection limitée). Tout comme chez Axa, le contrat de placement ne peut se faire que via une agence de Crelan. 

Deutsche Bank – Investissements périodiques
Deutsche Bank publie une liste de fonds catalogués « Best Advice ». Pour le moment, ils sont 71 et sont tous disponible via le plan d’investissements périodiques. On y trouve des perles comme Flossbach von Storch - Multiple Opportunities II RT, Nordea 1- Stable Return BP EUR et Robeco BP Global Premium Equities.
Attention, il n’est possible d’investir que dans un seul fonds par plan. Pour acheter plusieurs fonds, vous devez donc ouvrir plusieurs plans. Mais comme le minimum à verser s’élève à 100 euros par plan, pour celui ou celle qui veut investir dans plusieurs fonds, cela revient à placer la barre relativement haut. Par contre, il n’est pas obligatoire de faire des versements mensuels, ni même de continuer à verser. Attention : il y a un droit de garde de 8 euros par fonds et par an, avec un maximum de 80 euros par an par client. 

MeDirect – Portefeuilles-Modèles
MeDirect propose à ses clients quatre portefeuilles modèles. Deux en collaboration avec Morningstar, « Capitalisation » (pour 5 profils différents) et « Revenu » (pour info : 3,25% de rendement brut sur dividende en 2016) et deux autres baptisés « Fonds Flexible » et « Fonds Mixte » (en collaboration avec MijnKapitaal). Ces portefeuilles comptent respectivement 8, 10, 8 et 13 fonds. MeDirect exige une mise minimale de 2 500 euros par portefeuille. Pour les versements périodiques, la mise minimale est de 100 euros par mois par portefeuille modèle et non par fonds. Lorsque vous avez souscrit à un de ces portefeuilles modèles, vous pouvez y ajouter (et acheter tous les mois) n’importe quel fonds en euro disponible sur le site de MeDirect. Le choix est large : il y en a 428, en ce compris des vedettes comme Legg Mason ClearBridge US Large Cap Growth et Nordea Global Stable Equity.
Nous préférons le portefeuille « Fonds Mixte », qui donne accès à des fonds mixtes de qualité comme Deutsche Concept Kaldemorgen et M&G Optimal Income et permet de se constituer, en une fois, un portefeuille bien diversifié.

KBC-CBC – Plan d’investissement
Le choix est vaste : 196 fonds. Mais aucun distribuant un dividende. Les fonds mixtes sont les plus demandés, par exemple Sivek Global Low et Sivek Global Medium. On estime chez KBC que ces fonds sont des produits stratégiques qui permettent au client d’acheter, en une fois, tout le savoir-faire des gestionnaires maison. Chaque plan (on peut en ouvrir plusieurs) donne accès à plusieurs fonds, cinq maximum. La mise minimale est de 25 euros par fonds. Le produit est disponible en ligne.

Keytrade Bank - KEYPLAN
Keytrade Bank permet de choisir entre 40 fonds de différents gestionnaires. La banque en ligne offre aussi trois portefeuilles prédéfinis (prudent, équilibré, audacieux). Ces portefeuilles sont fort différents les uns des autres parce que constitués de fonds différents. C’est rare. En général, les portefeuilles types qu’offrent les banques reprennent plus ou moins les mêmes fonds, mais avec des pondérations différentes. Pourtant, nous ne vous conseillons pas ces portefeuilles prédéfinis, ils sont moins intéressants que les formules à la carte qui permettent de se constituer soi-même un portefeuille au moyen des excellents fonds que sont BL Global Equities B, Carmignac Patrimoine A, DNCA Invest Eurose A, Ethna-Aktiv T et Fidelity World A. Les plans d’épargne de Keytrade sont d’un accès démocratique : 25 euros par mois et par plan, pas par fonds ! Et il est possible de sélectionner jusqu’à 40  fonds différents dans le même plan. Ce que nous déconseillons. C’est beaucoup trop. Si vous conservez votre plan pendant cinq ans au moins, les frais d’entrée forfaitaires de 9,95 euros par fonds sont supprimés.

Record Bank – Flexiplan Record
Ce plan donne accès à 26 fonds différents, le Record Fund (deux compartiments) et 24 fonds du gestionnaire NN Investment Partners, qui est fort gourmand en frais d’entrée (jusqu’à 3%). Chose étonnante, Record Bank offre un éventail de fonds plus large que sa maison-mère ING, avec le Focus Plan.

LE MEILLEUR PLAN
Les clients de Belfius peuvent épargner via le Flex Invest Plan, les clients de BNP Paribas Fortis via Flexinvest, les clients de Crelan via le Contrat de placement, etc. Ce qui ne veut pas dire que nous n’avons pas nos préférences. Souvent, ce ne sont pas les modalités (très semblables) qui jouent, mais l’offre en fonds de placement.
Sur cette base, trois plans d’épargne se distinguent des autres : les plans de Deutsche Bank, de Keytrade Bank et MeDirect.
Vous pouvez choisir un des trois indifféremment, en tenant compte des modalités. Ainsi, les plans de Deutsche Bank (100 euros par fonds) et de MeDirect (mise de départ de 2 500 euros et minimum de 100 euros par plan) sont ceux pour lesquels la première marche est la plus haute à franchir. Si cela ne vous dérange pas, allez-y : la qualité des produits offerts par ces deux banques est inégalée. Le plan de Keytrade Bank recueille notre préférence pour son côté démocratique (25 euros par plan) et un éventail de fonds intéressant. Des fonds pour lesquels Keytrade ne donne pas de conseils. Mais il est vrai que ce service-là, nous pouvons vous le rendre.

 

Partagez cet article