Analyse
Nouvelles obligations il y a 5 ans - lundi 24 octobre 2011

A l’honneur cette semaine sur le marché primaire : la Banque européenne d’investissement (BEI). Optez pour l’émission en couronne suédoise, plus intéressante selon nous que celle en couronne norvégienne.

Couronne suédoise : diversification intéressante

La Banque européenne d’investissement (BEI), institution supranationale disposant d’une excellente qualité de crédit, propose une obligation en couronne suédoise, d’une durée de cinq ans et demi, au rendement net de 2,05 %. Une émission intéressante si vous êtes en quête de diversification pour votre portefeuille. La couronne suédoise en effet bon marché par rapport à l’euro, tandis que la Suède, contrairement à plusieurs autres pays de la zone euro, dispose de finances publiques saines. Les obligations en couronne suédoise peuvent représenter 5 à 15 % de votre portefeuille. Sur le marché secondaire, où sont cotées et négociées les obligations existantes, vous trouverez une émission plus intéressante encore dans cette devise, celle de Rabobank Nederland : le rendement net est légèrement plus élevé, pour une durée plus courte.

 

Couronne norvégienne : une devise chère

La BEI propose également une obligation en couronne norvégienne (NOK) d’une durée de sept ans, au rendement net de 3,02 %. Cet emprunt n’est pas intéressant selon nous. D’une part, la couronne norvégienne est devenue chère par rapport à l’euro et ne dispose plus de potentiel de hausse. D’autre part, la durée est trop longue. N’achetez pas.

 

Retrouvez ici les obligations les plus intéressantes.

Partagez cet article