Analyse
Un litige qui trouve une fin heureuse il y a 5 ans - vendredi 3 août 2012

Monsieur V., nous a adressé ses doléances concernant le remboursement tardif d’une obligation. L’intervention de notre service d’aide individuelle a permis d’atteindre un compromis.

Si la manière dont une banque propose de régler un problème ne vous donne pas satisfaction, prenez contact avec notre service d’aide individuelle. Nous ne pouvons bien sûr garantir une issue favorable. Mais nous mettrons tout en œuvre pour tenter de vous faire obtenir satisfaction. L’expérience de nos services regorge de cas d’interventions fructueuses.

 

L’affaire

Fin décembre 2011, Monsieur V. a apporté chez Argenta des obligations en dollar australien venant à échéance le 18/01/2012, pour obtenir le remboursement du capital. Mais, suite à des problèmes entre Argenta et ses correspondants, le remboursement n’a pas eu lieu dans les temps. Le 26/04/2012, Argenta, n’ayant toujours pas reçu le capital, a versé sur le compte du client un montant de 8 000 EUR à titre d’acompte et a proposé de placer cette somme sur son compte Maxi, en fixant la date-valeur de départ au 18/01 pour palier le manque à gagner subi. Monsieur V. ne s’estimait cependant pas correctement indemnisé par cette solution, considérant qu’il n’avait pas eu la liberté de disposer de son capital pour l’investir à sa guise et de manière rentable, alors que la rémunération du compte Maxi était trop faible (la taux de base n’est que de 1 %, la prime de fidélité de 0,55 % ne serait pas méritée). Il a dès lors pris contact avec nos services.

 

Notre intervention

Nous avons soutenu la prise de position de Monsieur V.. Nous pensons que le client ne peut subir le moindre inconvénient issu de problèmes entre Argenta et des tiers. Le client a droit à un service complet de sa banque. Si ce service n’est pas assuré, la banque doit accorder à son client une indemnité d’une mesure au moins égale au préjudice subi. Il revient ensuite à la banque, si elle le souhaite, de récupérer les sommes ainsi payées auprès du responsable.
Suite à notre intervention, Argenta a accepté de verser à titre commercial une indemnité supplémentaire d’un montant de 150 EUR. Un montant donnant satisfaction à Monsieur V.

Partagez cet article