Analyse
Obligations High Yield : intéressantes ? il y a 4 ans - mercredi 27 février 2013

Les obligations High Yield retiennent actuellement l’attention des marchés. De quoi s’agit-il au juste ? Et sont-elles aussi intéressantes qu’on veut bien le dire ?

D’une manière générale, nous ne sommes pas intéressés par ces obligations, mais nous ne les excluons pas totalement.

Les obligations High Yield sont des emprunts obligataires à haut rendement émis par des sociétés dont la solvabilité est faible ou le
rating plutôt spéculatif. Pour pouvoir lancer leur emprunt et assurer leur financement, elles doivent offrir des taux élevés. Les investisseurs en exigent une rémunération à la hauteur du risque, la probabilité étant grande que ces entreprises ne puissent remplir leurs obligations financières. Et ce serait d’autant plus vrai si le contexte économique venait encore à se dégrader.

 

Pour le rendement

Il y a quelques années, les investisseurs ne se bousculaient pas pour acheter ce type d’emprunt, trop réticents qu’ils étaient à prendre des risques. Mais maintenant que la situation sur les marchés s’est éclaircie, et que la plupart des autres obligations (et surtout celles émises par des sociétés ou instances disposant d’une très bonne qualité de crédit) ne rapportent presque plus rien, l’investisseur, devenu moins réticent au risque, hésite nettement moins à se tourner vers ce type de placement. Rien d’étonnant dès lors à ce que ce segment du marché ait atteint des sommets ces derniers mois.

Intéressant ?

D’une manière générale, nous ne sommes pas intéressés par ces obligations, tant le risque de défaut de paiement est élevé. Néanmoins, nous ne les excluons pas totalement. Pour preuve, nos conseils d’achat sur les obligations de Renault, Peugeot, Alcatel-Lucent et Enel mi-2012, des sociétés qui ne sont certes pas des modèles de stabilité, mais dont nous considérons que le risque de défaut de paiement est néanmoins limité. Nous jugeons donc plutôt au cas par cas. Mais le problème actuellement, c’est que l’engouement des investisseurs pour ce type de placement a été tel que les cours ont monté et que les opportunités se font rares parmi les obligations High Yield a priori intéressantes.

 

Partagez cet article