Analyse
Empocher la plus-value sur ses obligations ? il y a 2 ans - vendredi 19 décembre 2014

Le cours des obligations offrant de généreux coupons a grimpé. Faut-il les vendre et empocher la plus-value ? Ou patienter jusqu’à l’échéance, encore bénéficier du coupon, mais dire adieu à la plus-value ?

Il faut décider au cas par cas. Il n’est intéressant de vendre que si vous pouvez replacer votre argent à un taux suffisamment élevé. Sinon, la plus-value encaissée ne suffit pas à compenser la perte des généreux coupons.

 

Pourquoi les cours grimpent…

Si beaucoup d’obligations émises il y a quelques années affichent des cours bien supérieurs à leur valeur de départ et de remboursement, c’est parce que les taux ont fondu. Fin novembre, le rendement de l’emprunt d’Etat belge à 10 ans est descendu sous 1 %. Si vous possédez une obligation de l’Etat belge, plus ancienne, qui offre 4 % et qui sera remboursée 1 000 EUR à l’échéance, et que quelqu’un veut l’acquérir, vous pourrez lui vendre sans problème plus cher que 1 000 EUR, vu que cet acheteur recevra chaque année un coupon de 4 %, alors que, s’il achetait une nouvelle obligation, il devrait se contenter de 1 %. Certes, à l’échéance, il récupérera moins que ce qu’il a investi, mais ce sera compensé par les coupons plus élevés perçus entre-temps.

 

Alternatives

Ci- dessous, six obligations émises il y a quelques années et qui seront remboursées d’ici deux à cinq ans. Leur cours dépasse de loin leur valeur de remboursement. Pour chacune, nous avons calculé le rendement minimum auquel doit satisfaire tout placement pour qu’il soit intéressant de les vendre (toute en tenant compte des frais de 0,50 à 1 %, de la taxe de Bourse de 0,09 % et des intérêts courus). Si tant est que vous puissiez revendre vos obligations (il y a parfois peu de transactions), il n’est pas évident de trouver des alternatives rentables. Sauf pour Peugeot, dont le cours est très élevé (dans ce cas, il suffit de trouver un placement offrant au moins 0,50 % net). Pour les autres, vous pourrez trouver des placements alternatifs un peu plus intéressants, mais sans que ce soit le casse du siècle, et souvent auprès de la banque en ligne MeDirect. Si vous ne voulez pas devenir client dans cette banque, conservez vos obligations. Nous avons aussi cherché des alternatives du côté des obligations, mais il n’y avait rien d’intéressant (sauf avec des émetteurs risqués ou de longues durées, ce que nous ne conseillons pas).

 

Bekaert
Coupon : 5 %; échéance : 06/12/2019; cours fin novembre : 108,75 %
Si vous vendez, vous devez trouver un placement qui offre à 5 ans un rendement net supérieur à 2,10 %.
C’est peu probable, sauf auprès d’émetteurs risqués. Conservez.

 

Etexco
Coupon : 5 %; échéance : 31/03/2017; cours fin novembre : 105,50 %
Vendre sera intéressant si vous trouvez un placement offrant à 2 ans un rendement net supérieur à 1,40 %.
Parmi les placements sans risque, c’est le cas seulement chez MeDirect (1,80 %).

 

Peugeot
Coupon : 7,375 %; échéance : 06/03/2018; cours fin novembre : 115,75 %
Vendre sera intéressant si vous trouvez un placement offrant un rendement net supérieur à 0,50 %.
C’est le cas de plusieurs comptes à terme à 3 ans (jusqu’à 1,95 % chez MeDirect).

 

CFE
Coupon : 4,75 %; échéance : 21/06/2018; cours fin novembre : 107 %
Vendre sera intéressant si vous trouvez un placement offrant à 3 ans un rendement net supérieur à 1,65 %.
Parmi les placements sans risque, c’est le cas seulement chez MeDirect (1,95 %).

 

Omega Pharma Invest
Coupon : 5,125 %; échéance : 12/12/2017; cours fin novembre : 106 %
Si vous vendez, vous devez trouver un placement alternatif qui offre à 3 ans un rendement net supérieur à 2,15 %.
C’est peu probable, sauf auprès d’émetteurs risqués.

 

Vandemoortele
Coupon : 5,125 %; échéance : 13/12/2017; cours fin novembre 107 %
Vendre sera intéressant si vous trouvez un placement alternatif offrant à 3 ans un rendement net supérieur à 1,80 %.
Parmi les placements sans risque, c’est le cas seulement chez MeDirect (1,95 %).

Partagez cet article