Analyse
Le real brésilien a chuté. Que faire de ses obligations ? il y a 2 ans - jeudi 22 octobre 2015

Les obligations en real brésilien ne sont pas en grande forme. Qu’en penser ? Que faire des emprunts proches de l’échéance ?

Depuis janvier, le real brésilien a perdu environ 25 % face à l’euro. En septembre, les emprunts de l’Etat brésilien ont été relégués à l’état de placements spéculatifs par S&P. Les institutionnels ont vendu en masse, les taux ont grimpé et le real a encore reculé.
Ne vendez pas vos obligations en real. Conservez celles de Nordic Investment Bank et KFW. Achetez celles d’European Investment Bank (EIB) et le fonds
HSBC GIF BRAZIL BOND. Ne dépassez pas 5 % de votre avoir.

 

Dégradation

– S&P est le seul des trois bureaux de rating à être intervenu sur l’évaluation du Brésil. Moody’s estime que le pays a encore suffisamment d’atouts pour redresser la situation. Son économie est diversifiée, sa dette publique est gérable et il peut compter sur d’appréciables réserves. Fitch accorde aussi une notation sensiblement supérieure à celle de S&P.
– Les problèmes pris en compte par S&P sont néanmoins bien réels. Il s’agit notamment de la piètre croissance économique du pays et du manque de décisions du gouvernement. Mais entre-temps, des mesures ont été prises pour améliorer l’efficacité et la productivité du pays, favoriser l’économie locale et maîtriser l’inflation. Le ministre des Finances fera d’ailleurs peut-être usage du choc provoqué par la dégradation de S&P pour mettre en place des mesures difficiles à faire passer auparavant.

 

Real au plancher

– On trouve actuellement sur le marché des obligations en real d’émetteurs très respectables (rating AAA), qui offrent un rendement net pouvant atteindre 8 % et pouvant amortir tout choc en cas de problèmes.
– La devise brésilienne ne pouvant être échangée librement, elle ne peut être détenue en compte. Aussi, bien que le titre soit émis en real, l’achat se fait en euro ou en dollar. Le remboursement à l’échéance et le paiement des coupons aussi. Le choix entre l’euro et le dollar dépend de l’institution financière avec laquelle vous traitez. L’information est dans le prospectus. Payer en euro ou en dollar ne veut pas dire que vous ne sentirez pas les fluctuations du real pendant la durée de vie de l’obligation. Avec la raclée subie par le real, les paiements de coupons et le remboursement à l’échéance rapporteront moins. A l’inverse, en cas de hausse du real, les paiements rapporteront plus.

Achetez European Investment Bank (EIB)

Code ISIN XS1136802615, Rating AAA (excellent)
Coupon de 10 %, échéance le 19/06/2018, rendement net de 8,32 %, paiement en euro
Le montant remboursé à l’échéance dépendra de l’évolution du real.

 

Achetez European Investment Bank (EIB)

Code ISIN XS1014703851 Rating AAA (excellent)
Coupon : 10,50 %, Échéance : 21/12/2017, Rendement net : 7,28 %, Paiement en euro
Attendez jusqu’au 21 décembre (= paiement du coupon) pour acheter. Vous ne paierez pas d’intérêts courus et le rendement net de l’obligation sera plus élevé.

 

Conservez Nordic Investment Bank (NIB)

Code ISIN XS0879438793 Coupon 6 %
Echéance : 29/01/2016, Rendement net : 5,10 %, Paiement en USD (EUR chez Goldwasser)

 

Conservez KFW

Code ISIN XS0875150871 Coupon 6 %
Échéance : 15/03/2016, Rendement net : 6,60 %, Paiement en euro

 

Achetez HSBC GIF BRAZIL BOND

Seul fonds en obligations en real disponible sur notre marché, offrant un bon rendement sur dividende et investi dans des obligations bénéficiant d’un beau potentiel.

 

Partagez cet article