Analyse
Rendement de 3 % avec Natixis Opti Europe 2020 II de Deutsche Bank ? il y a un an - mardi 19 avril 2016

Faites preuve de la plus grande vigilance par rapport à de telles propositions.

Si vous acceptez de prendre des risques, ne vous enfermez pas dans un horizon donné (ici cinq ans) qui pourrait vous imposer de sortir à un moment défavorable.
Un fonds mixte classique offre davantage de souplesse.
Utilisez
notre comparateur de fonds pour découvrir ceux que nous conseillons.

 

Jusqu'au 26 avril (sauf clôture anticipée), Deutsche Bank propose cette « note »

– émetteur : Natixis (du groupe français Banque Populaire et Caisse d’Epargne)
– échéance le 10/5/2021
– prix d'émission : 102 %
– coupure minimale : 1 000 EUR
– pas de coupon intermédiaire
– coupon final soumis au précompte mobilier (27 % actuellement)
– montant remboursé à l’échéance lié à l’évolution de l’Euro Stoxx 50 (sous réserve des risques liés à l’émetteur) :
si l’Euro Stoxx 50 affiche une progression ou un statu quo : le montant remboursé sera égal au montant investi, majoré d’un coupon brut unique égal à la hausse de l’indice, avec un minimum de 25 % ;
si l’Euro Stoxx 50 affiche un recul : le montant remboursé sera égal à 1,25 fois le rapport entre le niveau final de l’indice et son niveau initial ; ce mécanisme implique une perte en capital lorsque le recul de l’indice dépasse 20 %.

 

Notre avis

Selon nous, vous avez :
– 3 chances sur 10 d’encourir une perte
– 1 chance sur 10 d’obtenir un rendement de moins de 2 % net
– 3 chances sur 10 d'obtenir un rendement de 2 à 4 % net
– 3 chances sur 10 d'obtenir un rendement de plus de 4 % net

 

Dans le contexte actuel de faibles taux, plus une rémunération élevée est mise en avant, plus la probabilité de l’obtenir sans risque est faible, ou plus l’exposition au risque est marquée.

 

En proposant un rendement de l’ordre de 3 % net dans certaines conditions de marché (progression, même minime, de l’Euro Stoxx 50), l’émetteur tente de trouver une parade à la réalité des taux faibles et conditionne la perspective d’un rendement confortable à une dose de risque substantielle.

Partagez cet article