Analyse
Deutsche Bank propose de souscrire jusqu’au 29 août à DB Quality Europe Callable 2024 il y a un an - lundi 1 août 2016

C’est un nouveau produit structuré, une note, dont la durée pourra varier entre 2 et 8 ans.

A première vue, les perspectives sont flatteuses au vu de la faiblesse des taux. Mais il faut tenir compte des risques liés aux difficultés que traverse Deutsche Bank AG (voir ci-dessous), d’autant que le produit ne bénéficie pas du système de protection des dépôts.
ABSTENEZ-VOUS.
Et n’oubliez pas de toujours limiter votre exposition à un émetteur donné à 5 % de vos avoirs. En cas de défaut de celui-ci, le capital pourrait en effet ne pas être (totalement) remboursé.

 

DB Quality Europe Callable 2024

Sous réserve des risques liés à l’émetteur, le montant remboursé à l’échéance finale, dans huit ans (06/09/2024), sera lié à l’évolution de l’indice Solactive Equity Quality Investment Strategy Europe. Cet indice reflète l’évolution d’une sélection d’actions européennes reposant sur des critères tels que la liquidité, la volatilité ou le rendement sur dividende élevé. Seule la performance liée aux variations de cours sera prise en compte, celle générée par les dividendes étant omise. La composition de l’indice est revue chaque trimestre. Actuellement, on y trouve des sociétés comme bpost, Engie, GlaxoSmithKline, Proximus ou Marks & Spencer.

 

En l’absence de remboursement anticipé pouvant être décrété par l’émetteur à partir de la fin de la seconde année (à 100 % majoré d’un coupon unique de 4 % brut par année écoulée, soit 108 % après 2 ans, 112 % après 3 ans…), le montant remboursé à l’échéance sera de 100 % majoré d’un coupon brut lié à l’évolution de l’indice (le niveau final reposant sur la moyenne des relevés mensuels de la dernière année).

 

Le prix d’émission s’élève à 102 % et la coupure minimale est de 1 000 euros. Il n’y a pas de coupon intermédiaire. Le coupon final sera soumis au précompte mobilier (27 %).

 

Notre avis

Sous réserve des risques liés à l’émetteur, vous avez ±3 chances sur 10 d’obtenir un remboursement du capital sans aucun rendement au terme des 8 ans. Vous avez environ 1 chance sur 10 d'obtenir un remboursement au terme des 8 ans, avec à la clé un rendement fort probablement inférieur à celui obtenu en cas de remboursement anticipé. Enfin, vous avez ±6 chances sur 10 d’avoir un remboursement anticipé procurant un rendement net de 1,9 à 2,4 %.
En période de faibles taux, pas facile de sortir un produit qui rapporte à coup sûr. Tous les moyens sont donc bons pour présenter un tableau attractif tout en se ménageant des garde-fous. Le mécanisme présente en effet de sérieux freins à un rendement élevé. D’abord, la liaison à un indice dont la composition se concentre sur les sociétés les plus généreuses en dividende alors que leur détachement annuel pèsera sur les cours, bridant de facto la progression de l’indice sous-jacent. Ensuite, la faculté qu’a l’émetteur de rembourser anticipativement à un prix fixe si d’aventure l’indice venait à connaître une envolée.

 

Deutsche Bank en difficulté

La réputation de la banque allemande a été mise à rude épreuve ces derniers mois. Deutsche Bank doit faire face à de nombreux litiges, sa restructuration coûte cher élevé et l’environnement économique est peu propice à la croissance de ses revenus. Deutsche Bank vient de publier un bénéfice trimestriel net en chute de 98 %.Les agences de rating accordent une qualité moyenne à sa dette (BBB+ chez Standard & Poor’s et Baa2 chez Moody’s). Deutsche Bank détient toutefois suffisamment de capitaux pour honorer ses dettes, mais les investisseurs voudraient qu’elle dispose d’un matelas de sécurité plus épais.
En fait, les mauvaises nouvelles sont pour l’instant surtout pour les actionnaires (forte baisse du cours de l’action Deutsche Bank). Le cours des obligations reste assez stable, mais la banque doit offrir un supplément de rendement par rapport aux obligations d’Etat pour attirer les investisseurs. Par prudence, nous vous recommandons de ne pas exposer plus de 5 % de votre capital aux obligations émises par Deutsche Bank.
Précisons enfin que vos avoirs chez Deutsche Bank (compte à vue, compte d’épargne, bon de caisse et compte à terme) restent protégés à concurrence de 100 000 euros par personne par le système de garantie des dépôts.

Partagez cet article