Analyse
Sanofi respire il y a 3 ans - vendredi 27 février 2015

En octobre dernier, Sanofi était en pleine tourmente. Mais en ce début d'année, il a retrouvé un peu d'air.

L'an passé, l'éviction surprise du dirigeant et des pressions sur les prix du traitement vedette contre le diabète (Lantus) avaient créé l'incertitude. Mais l'arrivée du nouveau dirigeant clarifie les choses. Et si les difficultés dans le secteur du traitement du diabète pèseront jusqu'en 2018, les nouveaux produits prévus devraient aider à les surmonter. Malgré la hausse récente du cours, CONSERVEZ.

 

 

Nouveau capitaine

Olivier Brandicourt, jusqu'ici à la tête de la division santé de l'allemand Bayer, prendra le 2 avril ses fonctions de CEO chez Sanofi. Un choix qui nous semble sensé. Ce Français, passé par Warner-Lambert, racheté en 2000 par Pfizer, connaît parfaitement le secteur pharmaceutique ainsi que le marché américain, où Sanofi s'est renforcé en 2001 par le rachat de Genzyme et où il collabore avec Regeneron.

Brandicourt connaît aussi très bien les pays émergents, un des axes de croissance du groupe. Enfin, il devrait entretenir de meilleures relations avec le conseil d'administration, tout en poursuivant le processus d'internationalisation enclenché par son prédécesseur.

 

Bon quatrième trimestre

Le résultat 2014 de Sanofi a agréablement surpris, avec un chiffre d'affaires en hausse de 4,9 % (hors effets de change). Plus important, les ventes du Lantus ont retrouvé une croissance à deux chiffres au quatrième trimestre. En 2015, Sanofi devrait avoir un peu de répit. Si la faiblesse de l'euro perdure, le bénéfice par action devrait grimper de 4 à 5 %. Mais en 2016, l'arrivée sur le marché d'un biosimilaire de son insuline Lantus est prévue.

 

Nouveaux produits attendus

Le répit de 2015 ne sera pas de trop et permettra au groupe de se concentrer sur le lancement de nouveaux produits importants comme l'insuline Toujeo (appelée à remplacer Lantus) et l'anticholestérol Praluent, issu de Regeneron et qui fait l'objet d'un examen prioritaire pour son homologation américaine. En tout, d'ici 2020, le groupe espère lancer jusqu'à 18 nouveaux médicaments et vaccins.

 

Cours au moment de l'analyse : 86,94 EUR

 

Sanofi est un groupe français présent dans les médicaments sur prescription, les produits en vente libre, les génériques, la santé animale et les vaccins. Il a racheté Genzyme, une société de biotechnologie spécialisée dans les maladies rares.

 

Partagez cet article