Analyse
Chevron : l'américain limite les dégâts il y a 2 ans - mercredi 6 mai 2015

Au 1er trimestre, la chute du bénéfice, due à la faiblesse du prix du pétrole, a été tempérée par l'amélioration des marges dans le raffinage.

 
 
 
 

Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

Je veux accéder à ce contenu !