BMW DE0005190003

Alertes
Ajouter au portefeuille
86,22 EUR 13/12/2017 15:35 Francfort
0,22 EUR (0,26 %) Variation depuis la dernière clôture
77,12 90,97  52 semaines min max
1,69 % Rendement sur 1 an
4,20 % Rendement de dividende
Tous les détails

Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    BMW affiche un repli du bénéfice mais relève ses prévisions il y a un mois - vendredi 10 novembre 2017
    Le résultat trimestriel souffre du poids des investissements dans les technologies du futur, mais sans menacer les perspectives à long terme.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    BMW reste confiant pour 2017 il y a 4 mois - vendredi 4 août 2017
    Son bilan semestriel est solide.

    Le titre offre un rendement sur dividende de plus de 4% et affiche une décote exagérée.
    ACHETEZ.

    Le constructeur allemand de voitures de luxe a affiché au deuxième trimestre une nouvelle progression de son chiffre d’affaires (+5%) et de son bénéfice opérationnel (+8%). Une belle performance, alors qu’il se trouve en plein lancement coûteux de nouveaux modèles (y compris la série 5).

    Le groupe souligne aussi ses efforts dans l’électro-mobilité : au 1er semestre, il a livré près de 43 000 véhicules électriques (chiffre en hausse de 80% sur un an).

    Selon nous, BMW reste bien positionné pour atteindre son objectif de vente de 3 millions de véhicules à l’horizon 2020 (contre 2,4 millions en 2016).

    Cours au moment de l’analyse : 79,58 EUR

    BMW est le numéro 1 mondial des voitures de luxe devant Daimler et Audi. Le groupe commercialise également les marques Mini, Rolls-Royce ainsi que des motos. Il réalise l’essentiel de ses ventes en Allemagne, en Chine et aux USA.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Scandale du secteur auto allemand il y a 4 mois - lundi 31 juillet 2017
    Notre réaction.

    Le soupçon de cartel entre constructeurs allemands ternit encore l’image d’un secteur, déjà entaché par le scandale dudieselgate. Une volatilité accrue est à craindre ces prochains mois.  En dépit de faibles valorisations, n’achetez ni Daimler, ni Volkswagen VZ ( mais conservez).
    Seul BMW , qui nie toute entente, peut trouver grâce à nos yeux. La méfiance des marchés à son égard n’est pas justifiée. Achetez.

    Alors que VW, sa filiale Audi, Porsche et Daimler rappellent des véhicules suite au dieselgate, une autre affaire frappe l’industrie auto allemande. Depuis les années 90, les constructeurs s’y seraient concertés sur les prix, les technologies, les fournisseurs et la réduction des émissions polluantes. La Commission européenne enquête. Si le cartel est confirmé, l’impact financier est difficile à évaluer. Toutefois, si les groupes concernés, dont la trésorerie est solide, seront capables de bien di-gérer des amendes, ils devraient subir une pression croissante des autorités et de l’opinion publique. Les normes pour les moteurs thermiques (principale source de profits) seront renforcées. A l’horizon 2040 ou 2050 (selon les pays), ces moteurs seront interdits. En même temps, le développement du véhicule électrique nécessite beaucoup d’investissements (en R&D, en capacité productive). Dans ce domaine, les allemands ont un retard à rattraper sur la concurrence. Nous réduisons dès lors notre prévision de taux de croissance à long terme pour les groupes concernés.

     

    Cours au moment de l'analyse
    Daimler : 60,15 EUR
    Volkswagen VZ : 132,88 EUR
    BMW : 78 EUR

    Partagez cet article

  • Analyse
    BMW prépare l’avenir mais les investisseurs restent méfiants il y a 6 mois - jeudi 15 juin 2017
    A tort ou à raison ?

    La méfiance est exagérée selon nous. Vu le rendement sur dividende, le cours est trop faible et le titre fait d’ailleurs partie de nos valeurs européennes favorites.
    ACHETEZ.

    Malgré de bons résultats trimestriels, l’action BMW ne parvient pas à décoller. Les investisseurs redoutent l’impact d’un ralentissement des ventes en Chine. Pourtant, sur les 4 premiers mois de l’année, ces ventes chinoises ont augmenté de 18%, renforçant ainsi la première place du pays dans les marchés du constructeur allemand (25% des ventes). La méfiance actuelle des investisseurs est d’autant plus exagérée que BMW souhaite d’ici 2020 faire croître ses ventes d’en moyenne 6% par an, pour atteindre un total de 3 millions de voitures. C’est certes ambitieux mais le groupe en a les moyens. Ses ressources financières ainsi que ses investissements (recherche & développement, production, personnel….) devraient lui permettre de rester au premier plan de l’innovation technologique automobile. Nous sommes du reste confortés par l’offensive commerciale qu’il mène pour contrer le plus efficacement possible ses rivaux directs, Audi et Daimler. De quoi relever nos prévisions de bénéfice par action à 10,85 EUR pour 2017 (contre 10,50 auparavant) et 11,20 EUR pour 2018 (contre 10,80).

    Cours au moment de l'analyse : 84,09 EUR

    BMW est le numéro 1 mondial des voitures de luxe devant Daimler et Audi. Le groupe commercialise également les marques Mini, Rolls-Royce ainsi que des motos. Il réalise l’essentiel de ses ventes en Allemagne, en Chine et aux USA.

    Partagez cet article

  • Analyse
    BMW signe un solide premier trimestre et confirme ses prévisions pour l’ensemble de l’année il y a 8 mois - vendredi 21 avril 2017
    Le cours reflate-t-il les belles perspectives bénéficaires ?

    Nous ne le pensons pas. L’action fait partie de notre sélection de titres pour un fond de portefeuille et un premier investissement.
    ACHETEZ.

    Au 1er trimestre, par rapport à un an plus tôt, les volumes vendus ont grimpé de 5,3% et le chiffre d’affaires de 12 % (à 23,5 milliards d’euros). Toutes les régions ont contribué à cette croissance, y compris l’Asie (+9%), l’Europe (+4%) et le continent américain (+2%). Le bénéfice avant impôts atteint quant à lui 3 milliards d’euros et signe ainsi une hausse de 27%, supérieure aux attentes. C’est certes en partie grâce à des éléments non récurrents, tels que la revalorisation de la participation de BMW dans le fournisseur cartographique HERE. Mais aussi grâce à la performance de l’activité auto : le bénéfice opérationnel grimpe de 8%, et ce malgré l’intensification des efforts de recherche du groupe, pour le développement de la voiture de demain. Fort de ce résultat trimestriel, le groupe confirme sa prévision pour l’ensemble de l’année : une légère hausse du bénéfice imposable et une marge opérationnelle de 8 à 10% pour la branche auto (contre 8,9% en 2016). Nous maintenons quant à nous nos prévisions de bénéfice par action à 10,50 EUR pour 2017 et 10,80 EUR pour 2018.

    Cours au moment de l'analyse : 84,08 EUR

    BMW est le numéro 1 mondial des voitures de luxe devant Daimler et Audi. Le groupe commercialise également les marques Mini, Rolls-Royce ainsi que des motos. Il réalise l’essentiel de ses ventes en Allemagne, en Chine et aux USA.

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 90,97 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 77,12 EUR
Code ISIN DE0005190003
Bourse Francfort
Euronext non
Bêta 1,33
Volatilité 24,41 %
Nombre d'actions existantes 601.995.000
Capitalisation boursière (en milliards) 51,54 EUR
Secteur Secteur automobile
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 562 EUR
Score corporate governance 5

Chiffres-clés par action (EUR)

2017 (e) 2016 2015 2014
Dividende 3,60 3,50 3,20 2,90
Bénéfice courant 11,20 10,45 9,70 8,84
Bénéfice net 11,20 10,45 9,70 8,84
Cash flow courant 18,58 18,00 16,81 15,40
Cash flow net 18,58 18,00 16,81 15,40
EBIT 15,16 14,29 14,61 13,89
EBITDA 22,55 21,90 21,75 20,48
Valeur comptable 81,64 71,69 64,75 56,70
Valeur comptable tangible 81,08 71,14 64,20 56,14

Performance (en euros)

BMW Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 2,42 % 2,68 % 8,75 %
Rendement sur 6 mois 0,60 % 1,30 % 4,72 %
Rendement sur 1 an 1,69 % 10,71 % 6,76 %
Rendement sur 5 ans 7,37 % 6,89 % 15,70 %

Ratios financiers de la société

2016 2015 2014 2013
Pay out 33,51 % 33,00 % 32,84 % 32,12 %
Current ratio 0,98 0,94 0,96 1,04
Return on equity 14,57 % 14,98 % 15,58 % 14,99 %
Total return on equity 14,57 % 14,98 % 15,58 % 14,99 %
Marge brute 19,88 % 19,67 % 21,15 % 20,08 %
Marge nette 7,34 % 6,94 % 7,23 % 7,02 %
Marge EBIT 9,97 % 10,41 % 11,34 % 10,50 %
Marge EBITDA 15,28 % 15,49 % 16,72 % 15,54 %
Taux d'imposition 28,50 % 30,66 % 33,19 % 32,52 %
Gearing -41,21 -39,54 -37,99 -34,02
Fonds propres/total du bilan 25,12 % 24,84 % 24,18 % 25,76 %

Données boursières par action

2017 (e) 2016
Rendement de dividende 4,20 % 4,09 %
Cours/bénéfice courant 7,64 8,19
Cours/cash flow courant 4,61 4,76
Cours/valeur comptable 1,05 1,19
Cours/valeur comptable tangible 1,06 1,20
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 5,96 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
bmw
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer