Exxon Mobil

US30231G1022
69,37 USD 23/11/2019 00:30 New York
-0,30 USD (-0,43 %) Variation depuis la dernière clôture
65,51 83,38  52 semaines min max
-3,15 % Rendement sur 1 an
4,92 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Le cours d’Exxon Mobil profite du rebond du prix du pétrole il y a 16 jours - jeudi 7 novembre 2019
    Certes, il en faudra plus pour confirmer le redressement.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Exxon confirme sa stratégie, pertinente pour le long terme il y a 5 mois - jeudi 27 juin 2019
    Dans l’attente, le cours souffre de l’incertitude qui pèse sur le secteur du pétrole.

    L’incertitude touche tant l’avenir de la demande (liée à la santé de l’économie mondiale) que de l’offre (liée aux choix de production de l’Opep, au niveau des stocks). Mais l’action est bon marché et fait partie de notre sélection de titres pour un fond de portefeuille. 
    ACHETEZ.

    Exxon confirme sa stratégie. Le groupe table pour le long terme sur une hausse de la demande de pétrole, induite par la progression de la population mondiale et de ses besoins (transport, urbanisation....). Il garde le cap de ses investissements, pour accroître sa production. De 3,8 millions de barils par jour actuellement, il veut atteindre 5,2 millions en 2025. Au départ, il visait 5 millions. Le léger relèvement est expliqué par les nombreuses découvertes de pétrole au Guyana (Amérique du Sud). Autre atout : le pétrole de schiste dans le bassin du Permian (Texas) où la production quotidienne devrait atteindre 1 millions de barils par jour en 2025 (contre 550 000 en 2017). Ce plan est ambitieux (le groupe parviendra-t-il à l’exécuter correctement ?) et non sans risques (prix du baril, rentabilité au Permian). Enfin, Exxon subit la pression de fonds européens qui lui reprochent d’être moins transparent que ses concurrents dans sa politique de rejet de polluants et s’en désengagent parfois. C’est jusqu’ici sans impact immédiat sur le groupe, mais à surveiller.

    Cours au moment de l'analyse : 76,60 USD

    Exxon Mobil est un groupe pétrolier américain, de loin le plus important groupe pétrolier privé au niveau mondial. Il est présent sur l’ensemble de la chaîne pétrolière : exploration-production, raffinage, pétrochimie et distribution.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Le résultat trimestriel d’Exxon est inférieur aux attentes il y a 7 mois - mardi 30 avril 2019
    En cause, le recul du bénéfice de l’activité de raffinage.

    Le cours rebondit cependant grâce à la remontée du prix du baril de pétrole, tout en gardant une marge d’appréciation, fournie par l’ambitieux plan de croissance du groupe. L’action fait partie de nos favorites pour un fond de portefeuille. 
    ACHETEZ.

    Le bénéfice trimestriel est bien inférieur aux attentes (0,55 USD; -50%), suite au recul du bénéfice de l’activité raffinage, laquelle signe son plus mauvais résultat depuis de longues années. En cause, la hausse du prix de certains types de pétrole, la baisse de prix des produits raffinés et le coût de maintenance de diverses usi-nes. Une situation décevante qui ne devrait pas s’améliorer ces prochains mois, au vu de l’évolution des prix. En revanche, dans l’activité exploration & production, le résultat est correct, bien qu’en recul. La production a grimpé de 2,4% et approche les 4 millions de barils par jour. La production de pétrole de schiste a bondi de 19% par rapport au 4e trimestre 2018, à 0,22 millions de barils par jour; l’objectif est d’atteindre 1 million par jour en 2025. Un niveau accessible, qui s’inscrit dans le plan de croissance annoncé début mars, lequel place en son centre ce pétrole de schiste, abondant aux USA. Les investissements pour ce plan, financés par des cessions et le cash généré, sont cependant lourds et empêchent le groupe de racheter ses actions, comme certains concurrents (ce qu’apprécieraient les investisseurs). Le dividende est toutefois relevé (3,43 USD brut attendus pour l’exercice 2019).

    Cours au moment de l'analyse : 79,97 USD

    Exxon Mobil est un groupe pétrolier américain, de loin le plus important groupe pétrolier privé au niveau mondial. Il est présent sur l’ensemble de la chaîne pétrolière : exploration-production, raffinage, pétrochimie et distribution.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Exxon a du pétrole et des idées il y a 8 mois - mercredi 13 mars 2019
    Le pétrolier américain se lance dans un plan audacieux.
    Le pétrolier américain se lance dans un plan audacieux

    Le pétrolier américain se lance dans un plan audacieux

    Certes, la période est incertaine pour son secteur et la bonne exécution d’un tel plan n’est pas garantie. L’ambition qui le caractérise constitue aussi un risque (accentué par les facteurs environnementaux). Mais il a selon nous assez de chances de réussir pour assurer une croissance du dividende et une hausse du cours.
    ACHETEZ.

    Bons résultats 2018

    Au 4e trimestre 2018, Exxon a mis fin au recul de sa production (qui handicapait sa rentabilité). Sa production a grimpé de 6% par rapport au trimestre précédent et de 0,5% par rapport à un an plus tôt. Dans l’activité exploration & production, le bénéfice 2018 a dépassé les attentes (après avoir été des années dans le rouge aux USA). Dans l’activité de raffinage (incluant d’importantes installations à Anvers et Rotterdam), le groupe a aussi signé un bon résultat, grâce à la croissance économique. Dans la chimie, le bénéfice est resté un peu à la traîne, compte tenu de la hausse des investissements et de la baisse des marges sur certaines matières plastiques (polyoléfines).

    Sur l’année 2018, les liquidités générées par l’activité ont atteint 40 milliards de dollars (contre 33 milliards en 2017). Elles satisfont ainsi totalement aux nécessités pour les investissements et le dividende. En théorie, 80% de ces liquidités générées en un an suffirait à épurer totalement la dette du groupe (contre 110% en moyenne pour le secteur). Exxon reste donc très solide et devrait encore pouvoir faire grimper son dividende ces prochaines années.

    Grandes ambitions 

    La direction mise en place en 2017 a mis fin aux années de recul de la production et lancé une audacieuse stratégie, avec les objectifs élevés suivants. 
    – Entre 2017 et 2025, faire grimper le bénéfice opérationnel d’en moyenne 12% par an et de 140% au total (contre 135% estimé auparavant).
    – Atteindre en 2025 des liquidités générées de 60 milliards de dollars (si le prix du baril WTI ne baisse pas sous 60 USD). 
    – Faire grimper le chiffre d’affaires pour atteindre une hausse cumulée de 30% en 2025. 
    – Pour augmenter la production, axer les efforts sur le pétrole de schiste dans le bassin du Permian au Texas (y produire en 2025 1 million de barils par jour, contre 550 000 actuellement) mais miser aussi sur le pétrole en eaux profondes (Brésil et république du Guyana) et le gaz naturel liquéfié (USA et Mozambique). 

    Gros chèques

    Pour atteindre ses objectifs, Exxon investira lourdement : 30 milliards de dollars en 2019 (soit 75% des liquidités générées attendues); 33 à 35 milliards en 2020; 30 à 35 milliards par an entre 2021 et 2025 (à titre de comparaison, les investissements étaient de 23 milliards en 2017 et 26 milliards en 2018). Dans le même temps, les autres grands acteurs du secteur (BP, Total, Royal Dutch Shell) préfèrent moins investir et restituer du cash aux actionnaires, e.a. via des rachats d’actions.

    Craintes

    Les investissements prévus n’ont pas enthousiasmé la Bourse, pour plusieurs raisons.
    – Ils pourraient ne pas être rentables si le prix du baril de pétrole chutait durablement sous 60 USD (ce que nous ne craignons pas particulièrement). 
    – Les investissements du Permian et en eaux profondes pourraient ne pas être aussi rentables qu’attendu, si les coûts d’extraction augmentent. 
    – Selon certaines enquêtes, le contenu des nouveaux puits du Permian pourraient ne pas être aussi riche qu’attendu (c’est notre principale inquiétude).  

    Risque environnemental 

    Des fonds d’investissements activistes réduisent, voire abandonnent leurs placements dans l’exploration pétrolière. Ils considèrent que l’impact de cette activité sur l’environnement (et l’évolution des mentalités en la matière) constituent un risque. Ou ils souhaiteraient des investissements dans le renouvelable. Mais Exxon n’est guère enthousiaste pour le renouvelable. Ces prises de position ne nous semblent cependant pas de nature à déstabiliser Exxon. 

    Pénurie de pétrole en 2025 ? 

    Selon l'Agence internationale de l'énergie, l'insuffisance des investissements des dernières années pourrait induire une pénurie d'or noir à l'horizon 2025. Malgré cela, compte tenu des espoirs de hausse de la production américaine à moyen terme, nous ne tablons pas sur une forte hausse du prix du baril. En 2019 et 2020, le prix du baril de Brent devrait rester sous 80 USD.

    Cours au moment de l'analyse : 80,00 USD

    Exxon Mobil est un groupe pétrolier américain, de loin le plus important groupe pétrolier privé au niveau mondial. Il est présent sur l’ensemble de la chaîne pétrolière : exploration-production, raffinage, pétrochimie et distribution.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Exxon souffre encore de la baisse de sa production d’hydrocarbures il y a un an - mardi 7 août 2018
    Son résultat a déçu les investisseurs.

    L’action est toujours pénalisée. Le groupe est pourtant capable de bons résultats.
    ACHETEZ.

    Au 2e trimestre, Exxon a dégagé un bénéfice par action de 0,92 USD. Un niveau conforme à nos attentes (guère élevées après le 1er trimestre) mais inférieur aux anticipations des investisseurs, malgré la hausse des prix.
    Exxon souffre une nouvelle fois de la baisse de sa production de gaz et de pétrole (alors que chez la plupart de grands concurrents la production est en hausse). Une baisse due à des désinvestissements et des opérations de maintenance.

    Dans le raffinage, la baisse de la rentabilité des activités en dehors des USA a affecté la marge.

    Une bonne nouvelle à souligner cependant : la hausse de la production du pétrole de schiste au Texas (plus rentable que le pétrole conventionnel).

    Exxon reste dans une phase de transition, suivant son plan 2018-2025, qui vise à doubler les résultats et atteindre une production quotidienne d’environ 5 millions de barils (contre 3,6 à la fin du deuxième trimestre).

    En outre, alors que la plupart des compagnies pétrolières misent sur des investissements modestes, Exxon continuera à investir massivement sur de grands projets au Brésil, au Mozambique…, ce qui n’est pas sans risque.

    Cours au moment de l’analyse : 80,18 USD

    Exxon Mobil est un groupe pétrolier américain, de loin le plus important groupe pétrolier privé au niveau mondial. Il est présent sur l’ensemble de la chaîne pétrolière : exploration-production, raffinage, pétrochimie et distribution.

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 83,38 USD
Minimum sur les 12 derniers mois 65,51 USD
Code ISIN US30231G1022
Bourse New York
Euronext non
Bêta 1,06
Volatilité 16,44 %
Nombre d'actions existantes 4.233.804.000
Capitalisation boursière (en milliards) 294,97 USD
Secteur Energie et services aux collectivités
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 899.250 USD
Score corporate governance 7
Pays États-Unis

Chiffres-clé par action (USD)

2019 (e) 2018 (e) 2017 (e) 2016
Dividende 3,43 3,23 3,06 2,98
Bénéfice courant 2,70 4,88 4,63 1,88
Bénéfice net 2,70 4,88 4,63 1,88
Cash flow courant 7,50 9,30 7,10 6,88
Cash flow net 7,50 9,30 7,10 6,88
EBIT 4,20 5,60 4,40 2,02
EBITDA 7,00 8,80 7,90 7,36
Valeur comptable 45,00 45,75 44,10 40,34
Valeur comptable tangible 45,00 45,75 44,10 40,34

Performance (en euros)

Exxon Mobil Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 1,31 % 7,03 % 6,29 %
Rendement sur 6 mois -5,46 % 5,99 % 9,38 %
Rendement sur 1 an -3,15 % 13,28 % 20,48 %
Rendement annuel moyen sur 5 ans -0,42 % 3,10 % 11,01 %

Ratios financiers de la société

2018 (e) 2017 (e) 2016 2015
Pay out - - 158,84 % 74,86 %
Current ratio - - 0,87 0,79
Return on equity - - 4,69 % 9,45 %
Total return on equity - - 4,69 % 9,45 %
Marge brute - - - -
Marge nette - - 3,70 % 6,34 %
Marge EBIT - - 3,72 % 5,60 %
Marge EBITDA - - 13,59 % 12,51 %
Taux d'imposition - - -5,09 % 24,65 %
Gearing - - 14,54 0,00
Fonds propres/total du bilan - - 52,63 % 52,50 %

Données boursières par action

2019 (e) 2018 (e)
Rendement de dividende 4,92 % 4,64 %
Cours/bénéfice courant 25,80 14,28
Cours/cash flow courant 9,29 7,49
Cours/valeur comptable 1,55 1,52
Cours/valeur comptable tangible 1,55 1,52
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 7,83 % -

(E) : estimation

;