IBA

BE0003766806
Alertes
Ajouter au portefeuille
24,46 EUR 15/06/2018 17:36 Bruxelles
0,34 EUR (1,41 %) Variation depuis la dernière clôture
15,83 51,99  52 semaines min max
-52,60 % Rendement sur 1 an
0,25 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    IBA a signé en Chine son 5e contrat de protonthérapie de l’année il y a 17 jours - vendredi 1 juin 2018
    C’est une bonne nouvelle, mais qui ne suffit pas à nous rassurer.
     
     
     
     

    Ce contenu premium est réservé à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    IBA n’a révélé aucun chiffre trimestriel il y a un mois - lundi 14 mai 2018
    Le groupe reste cependant confiant.

    L’action est toujours chère.
    VENDEZ.

    Le groupe n’ a communiqué aucun chiffre à l’occasion de son trading update à l’issue des trois premiers mois de l’année. Mais, après avoir déjà signé quatre contrats de protonthérapie depuis le début de l’année (dont trois auprès du même client), et bien que la visibilité sur ce marché reste très floue, IBA se dit confiant dans sa capacité à renouer avec les bénéfices en 2018. Nous tablons aussi sur un retour au bénéfice mais celui-ci sera, à notre avis très limité.

    Cours au moment de l’analyse : 16,23 EUR

    IBA est un fabricant belge d'accélérateurs de particules à usage médical et industriel. Son fer de lance est la protonthérapie (69 % du chiffre d’affaires, plus de 50 % du marché mondial), une forme de radiothérapie très avancée. Il réalise en outre ±17 % de ses ventes dans la dosimétrie.

    Partagez cet article

  • Analyse
    IBA a fait encore pire que prévu il y a 2 mois - lundi 26 mars 2018
    Le résultat de 2017 déçoit.

    Action chère.
    VENDEZ.

    L’année 2017 s’est terminée sur une note encore plus mauvaise que nous le pensions. La perte atteint 1,32 EUR par action. Les ventes sont bien plus mauvaises que prévu (-12.6%). Et même hors éléments non récurrents, le groupe enregistre des pertes au niveau opérationnel. Vu que des projets de protonthérapie accusent des retards, des paiements ont été reportés à 2019. Comme nous nous y attendions, le groupe IBA dit toujours espérer renouer avec les bénéfices en 2018. Mais, compte tenu de la faible visibilité immédiate, il ne communique pas de prévision plus précise.

    Cours au moment de l’analyse : 17,10 EUR

    IBA est un fabricant belge d'accélérateurs de particules à usage médical et industriel. Son fer de lance est la protonthérapie (69 % du chiffre d’affaires, plus de 50 % du marché mondial), une forme de radiothérapie très avancée. Il réalise en outre ±17 % de ses ventes dans la dosimétrie.

    Partagez cet article

  • Analyse
    IBA a enfin annoncé de bonnes nouvelles, mais… il y a 3 mois - vendredi 16 mars 2018
    Nous ne sommes pas pour autant rassurés pour l’avenir.

    Après des mois d’attentes, IBA a enfin annoncé la signature de trois nouveaux contrats de protonthérapie. Cela a fait bondir le cours de 13% au moment de l’annonce. Mais sans nous rassurer sur l’avenir. Le résultat 2017, qui sera publié ce 22/03, sera dans le rouge. Et sans doute la société ne se risquera-t-elle à aucune prévision. Les investisseurs risquent bien de rester pour un temps encore dans le brouillard. L’action reste chère.
    VENDEZ.

    Euphorie prématurée

    Depuis début 2018, IBA a signé 4 contrats en protonthérapie (après 3 contrats en 2017, 8 en 2016). Le premier a été signé en janvier en Argentine; les 3 autres sont tout récents et portent sur un total de 105 à 120 millions d’euros. Malgré cela, nous restons peu enthousiastes, pour les raisons suivantes :  
    – Mi-novembre 2017, IBA comptait sur au moins 5 contrats en protonthérapie avant fin 2017. Or il n’en a rien été. Et il a fallu lancer un avertissement sur résultat (le 4e en quelques mois). Aussi, en réalité, l’absence de nouvelles signatures sur le trimestre en cours aurait donc été très inquiétante.
    – Les trois récents contrats annoncés ont été signés avec un seul client, le britannique Proton Partners International, qui possède déjà 6 installations d’IBA. Le marché britannique s’approche donc sans doute de la saturation.
    – Alors qu’IBA disait début janvier être en phase de finalisation avec au moins 4 prospects, il fallait donc comprendre pour au moins 4 contrats. A présent dès lors, seul un de ces contrats (au moins) reste à finaliser.
    – La concurrence est vive, sur la technologie et les prix, ce qui compresse les marges. L’américain Varian prend de plus en plus de place sur ce marché. Car il jouit d’un solide atout : aussi actif en radiothérapie conventionnelle (avec une part de marché de 50%), il est mieux placé pour enrôler de nouveaux clients en protonthérapie.

    Même si IBA redresse la barre en 2018, ses marges souffriront toujours de la concurrence. Le bénéfice 2018 devrait se limiter à 0,30 EUR par action. A l’horizon 2020, même en tablant sur un chiffre d’affaires de 400 millions d’euros (après 340 millions estimés pour 2017), le bénéfice ne dépasserait pas 1,10 EUR par action. Aussi, avec une valeur comptable de moins de 4,50 EUR par action et aucun dividende attendu dans l’immédiat, le titre reste cher.

    Cours au moment de l’analyse : 21,32 EUR

    IBA est un fabricant belge d’accélérateurs de particules à usage médical et industriel, focalisé sur le diagnostic et le traitement du cancer. Son fer de lance est la protonthérapie, la forme de radiothérapie la plus avancée à ce jour. Il y occupe ±50% du marché mondial et y réalise 60% de ses ventes (il réalise en outre 20% de ses ventes dans la dosimétrie). Le potentiel de la protonthérapie est clairement en train de se matérialiser, grâce à la commercialisation de solutions plus petites (donc moins coûteuses pour les clients), grâce au support croissant des radiothérapeutes, et grâce au bon niveau de remboursement des patients Mais, malgré les économie d’échelle et le poids croissant des services de maintenance, les marges de l’activité risquent de souffrir de la concurrence.

    Partagez cet article

  • Analyse
    IBA a lancé quatre avertissements sur résultats en huit mois il y a 5 mois - lundi 15 janvier 2018
    Le groupe dit qu'il sera à nouveau bénéficiaire en 2018, mais sans être plus précis ne se risquer à des prévisions pour la suite.

    En 2017, par trois fois, IBA a lancé un avertissement sur résultats. En novembre, nous confirmions notre conseil de vente. Et le quatrième et récent avertissement ne nous a pas surpris. Depuis notre dernier conseil, le cours a chuté de 31%. IBA risque d’avoir du mal à reconquérir la confiance des investisseurs . Et même si son cours affaibli pourrait en faire une proie séduisante pour les géants du secteur (Philips, Elekta…), nous ne spéculons pas sur ce seul fait.
    Le titre reste risqué.
    VENDEZ.

    Nouvelle douche froide

    Le résultat 2017 n’aura pas atteint les objectifs fixés mi-novembre. Pas étonnant, car ils étaient trop ambitieux. Pour atteindre la hausse des ventes visée (+5 à 10% sur 2017), les ventes auraient dû croître de 24 à 40% au 4e trimestre. Or si, mi-novembre, IBA espérait encore signer au moins 5 contrats en protonthérapie, au final, il n’en a signé qu’un seul. Et début 2018 ! Le résultat opérationnel 2017 sera donc dans le rouge. Nous misons sur une perte de 0,30 EUR par action. IBA dit qu’il sera à nouveau bénéficiaire en 2018. Mais sans être plus précis ni se risquer à des prévisions pour la suite.

    Concurrence menaçante

    Pourquoi les contrats négociés tardent-ils à être signés, alors que le concurrent américain Varian gagne des parts de marché en protonthérapie, avec des systèmes pourtant moins compacts que ceux d’IBA (jusqu’ici n°1 du secteur) ? En fait, Varian joue sur les prix et profite des portes que lui ouvre sa forte position en radiothérapie conventionnelle (50% du marché). Ces 15 derniers mois, Varian a vendu 6 systèmes (IBA en a vendu 5). Depuis que Varian est entré dans le domaine (et a vendu au total ±20 systèmes), il a réalisé 40% de ses ventes avec des solutions complètes, intégrant de la radiothérapie conventionnelle ! Un atout qu’IBA a trop longtemps négligé. C’est pour y remédier qu’en septembre 2017, IBA a élargi sa collaboration avec le Suédois Elekta (n°2 mondial en radiothérapie; 25% du marché). Cela suffira-t-il ? Car si même l’activité protonthérapie de Varian pourrait être rentable dès 2019, il n’est pas exclu que l’américain repousse cette échéance, pour encore gagner des parts de marché (il en a les moyens). IBA risque donc de devoir sacrifier ses marges pour garder sa place de leader.

    Si 2018 clôturera sans doute bien dans le vert, nous craignons que le bénéfice n’atteigne qu’une fraction de ce qui est espéré jusqu’ici par le consensus des prévisions (0,60 EUR par action).

    Cours au moment de l'analyse : 17,14 EUR

    IBA est un fabricant belge d'accélérateurs de particules à usage médical et industriel. Son fer de lance est la protonthérapie (69 % du chiffre d’affaires, plus de 50 % du marché mondial), une forme de radiothérapie très avancée. Il réalise en outre ±17 % de ses ventes dans la dosimétrie.

     

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 51,99 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 15,83 EUR
Code ISIN BE0003766806
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 1,24
Volatilité 37,11 %
Nombre d'actions existantes 29.880.260
Capitalisation boursière (en milliards) 0,72 EUR
Secteur Santé et pharmacie
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 3.324 EUR
Score corporate governance 4

Chiffres-clés par action (EUR)

2018 (e) 2017 (e) 2016 2015
Dividende 0,06 0,00 0,20 1,01
Bénéfice courant 0,30 -1,34 0,85 2,11
Bénéfice net 0,30 -1,34 0,85 2,11
Cash flow courant 0,54 -1,11 1,02 2,11
Cash flow net 0,54 -1,11 1,02 2,11
EBIT 0,47 -0,56 1,01 2,14
EBITDA 0,71 -0,33 1,18 2,15
Valeur comptable 3,86 3,65 4,77 4,22
Valeur comptable tangible 3,73 3,52 4,64 4,10

Performance (en euros)

IBA Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 15,30 % 4,83 % 7,36 %
Rendement sur 6 mois 0,66 % 1,06 % 6,05 %
Rendement sur 1 an -52,60 % 1,41 % 10,50 %
Rendement sur 5 ans 33,17 % 6,19 % 14,39 %

Ratios financiers de la société

2017 (e) 2016 2015 2014
Pay out - 35,32 % 67,17 % 204,91 %
Current ratio - 1,59 1,57 1,29
Return on equity - 17,24 % 49,94 % 22,59 %
Total return on equity - 17,24 % 49,94 % 22,59 %
Marge brute - 42,14 % 42,04 % 43,57 %
Marge nette - 7,43 % 22,63 % 11,01 %
Marge EBIT - 8,85 % 22,96 % 10,07 %
Marge EBITDA - 10,35 % 23,05 % 11,83 %
Taux d'imposition - 12,08 % 6,04 % -16,35 %
Gearing - -31,51 -40,84 -4,93
Fonds propres/total du bilan - 37,24 % 30,99 % 35,02 %

Données boursières par action

2018 (e) 2017 (e)
Rendement de dividende 0,25 % 0,00 %
Cours/bénéfice courant 80,40 -
Cours/cash flow courant 44,67 -
Cours/valeur comptable 6,25 6,61
Cours/valeur comptable tangible 6,47 6,85
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 4,52 % -

(e) : estimation

×
Dites-nous ce que vous pensez
iba
Recommanderiez-vous l'utilisation de cette page à votre famille et vos amis? Donnez un score compris entre 1 (certainement pas) et 10 (certainement) *
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
Votre commentaire (optionnel)
Envoyer et Fermer