Solvay

BE0003470755
103,95 EUR 21/11/2019 17:35 Bruxelles
0,40 EUR (0,39 %) Variation depuis la dernière clôture
84,08 110,75  52 semaines min max
10,73 % Rendement sur 1 an
2,58 % Rendement de dividende
Tous les détails
Contenu premium

Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous y accéder ?

D'où vient notre conseil?

Articles

  • Analyse
    Solvay : nouveau plan stratégique il y a 9 jours - mercredi 13 novembre 2019
    Pas vraiment révolutionnaire, ce nouveau plan donne la priorité aux liquidités générées et à la croissance interne.
     
     
     
     

    Les conseils de nos experts et nos évaluations sont réservés à nos abonnés. Souhaitez-vous bénéficier de 5 crédits pour y accéder ?

    Je veux accéder à ce contenu !
  • Analyse
    Solvay ne relève pas ses objectifs il y a 2 mois - jeudi 19 septembre 2019
    Sans grande surprise, le 2e trimestre a été faible. Si les objectifs 2019 restent inchangés, ceux fixés pour 2019-2021 pourraient bien être hors de portée.

    Proche de sa valeur comptable, l’action n’est pas trop chère, surtout si on compare avec les valorisations de ses concurrents, mais le risque de nouveau profit warning incite à la prudence. 
    CONSERVEZ.

    Objectif 2019 maintenu

    Après une hausse (+2,4%) au 1er trimestre, le bénéfice opérationnel avant amortissements (EBITDA) a cédé 5,2% au 2e. Les attentes du marché étaient certes peu élevées, mais c’est un peu moins mauvais que prévu. Sur le 1er semestre, l’EBITDA recule de 3,1% pour des ventes stables (+0,3%) sur base comparable. 

    Dans ces conditions, Solvay maintient ses objectifs d’EBITDA 2019, rabaissés début mai, et anticipe toujours une stagnation voire légère baisse sur l’année.

    Réalisme

    La conjoncture ne montre aucune amélioration tangible dans les secteurs de l’automobile, de l’électronique et du pétrole et du gaz (30% des ventes du groupe au total). Résultat, même si les ventes de matériaux composites au secteur aéronautique (12% des ventes) se portent très bien, les contributions aux résultats des 2 divisions censées soutenir la croissance (matériaux avancés et formulations avancées) sont en recul sur le 1er semestre. À l’opposé, la division performance chemicals, soit le vieux Solvay (activités historiques de carbonate de soude, peroxyde d’hydrogène, …), continue à bien se porter (EBITDA : +11% sur le 1er semestre). Outre des mesures de restructuration, la division profite en effet des hausses de prix et d’une demande toujours soutenue. Au final, cela devrait suffire pour permettre au groupe d’atteindre ses objectifs 2019. Sur la base d’un léger recul de l’EBITDA 2019, nous tablons pour notre part sur un bénéfice par action de 7,6 EUR (-8,5%) et une légère hausse du dividende (pas une seule baisse en 30 ans !) à 2,78 EUR net.

    Ambitions 2020-21 à la baisse ?

    Avec les 2 moteurs de croissance qui n’en finissent plus de décevoir, il ne serait pas étonnant que Solvay revoie ses objectifs à moyen terme (EBITDA : +6 à +9%/an sur la période 2019-2021) à la baisse lors de la présentation des résultats du 3e trimestre le 7 novembre. Après une année 2019 assez faible, un nouveau profit warning pour la suite nous parait donc fort probable.

    Cours au moment de l’analyse : 95,96 EUR

    Solvay est un groupe chimique belge actif dans la chimie de spécialités.  Il propose des solutions innovantes, à haute valeur ajoutée, pour l’industries du transport (matériaux composites pour alléger le poids des avions et les voitures, électrolytes pour les batteries…), pour le secteur médical (polymères pour implants…), pour l’industrie énergétique (films PVDF pour panneaux solaires, tensioactifs pour l’extraction pétrolière…) et pour l’industrie agro-alimentaire. Le groupe réalise 31% de ses ventes aux USA, 11% en Amérique du Sud, 28% en Europe et 30% dans le reste du monde.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Solvay tempère encore ses prévisions il y a 6 mois - mercredi 8 mai 2019
    Un peu plus de 2 mois après son entrée en fonction, la nouvelle CEO doit lancer un avertissement sur résultats.
    Solvay tempère encore ses prévisions

    Solvay tempère encore ses prévisions

    Certes, avec une valeur comptable au moins équivalente au cours actuel et un rendement sur dividende attendu de 2,8% net, l’action n’est pas chère. Mais ne vous précipitez pas encore pour acheter. Nous ne voyons pas ce qui pourrait rapidement relancer le cours. Au deuxième trimestre, le bénéfice opérationnel avant amortissements sera en recul.
    Conservez pour le plus long terme.

    Avertissement sur résultats

    La conjoncture se dégrade pour Solvay. Alors qu’en 2018, le chiffre d’affaires avait encore crû de 5,3% (base comparable), au 1er trimestre, il n’a gagné que 0,5% (hors cessions, acquisitions et effets de change). Quant à l’EBITDA il n’a gagné que 2,4%; hors cessions, acquisitions et effets de change, il est resté quasi stable (-0,6%). Fin février, nous nous inquiétions déjà d’un début d’année peu brillant. Solvay, qui vise sur 2019-21 une hausse de l’EBITDA de 6 à 9% par an, s’était déjà écarté de cet objectif (ne visant plus qu’une hausse limitée en 2019). Aujourd’hui, il ne vise plus qu’une stagnation, voire un léger recul de cet EBITDA 2019. En cause, le recul des volumes vendus (-2,7% au 1er trimestre), surtout dans les secteurs auto, électronique, et pétrole & gaz, qui assurent ensemble 25% à 30% des ventes de Solvay (une série de clients procèdent à des déstockages). Et cela continue au 2e trimestre (avant une amélioration attendue au second semestre). Le résultat est sauvé par la division performance chemicals (carbonate de soude, peroxyde d’hydrogène…; 30% de l’EBITDA).

    Rentabilité déjà au sommet

    Ces dernières années, Solvay a multiplié les cessions et acquisitions (±40 depuis 2011 !) et s’est transformé avec succès, se focalisant sur la chimie de spécialité (49% de l’EBITDA), dont les produits ont une plus grande valeur ajoutée (matériaux composites, polymères…). Une transformation qui a permis à la marge EBITDA (hors éléments non récurrents) de passer de 15% au début de la décennie à 22% à présent. A ce niveau, nous la voyons mal encore progresser.

    Nous maintenons nos prévisions de bénéfice par action (jusqu’ici déjà plus pessimistes que le marché) à 7,90 EUR pour 2019 et 8,50 EUR pour 2020.

    Cours au moment de l’analyse : 96,72 EUR

    Solvay est un groupe chimique belge actif dans la chimie de spécialités.  Il propose des solutions innovantes, à haute valeur ajoutée, pour l’industries du transport (matériaux composites pour alléger le poids des avions et les voitures, électrolytes pour les batteries…), pour le secteur médical (polymères pour implants…), pour l’industrie énergétique (films PVDF pour panneaux solaires, tensioactifs pour l’extraction pétrolière…) et pour l’industrie agro-alimentaire. Le groupe réalise 31% de ses ventes aux USA, 11% en Amérique du Sud, 28% en Europe et 30% dans le reste du monde.

    Partagez cet article

  • Analyse
    La croissance de Solvay sera modeste en 2019 il y a 9 mois - jeudi 28 février 2019
    Le groupe se montre prudent.

    Le résultat 2018 est sans surprise et plutôt dans le haut des objectifs du plan 2016-2018 Mais la fin de l’année a été plus difficile. L’action n’est pas chère mais vu que les premiers mois de 2019 ne seront pas brillants, mieux vaut patienter.
    CONSERVEZ.

    Le chiffre d’affaires 2018 a gagné 5,3% (hors cessions, acquisitions, effets de change), porté par la hausse des volumes et des prix de ventes. La rentabilité reste proche des sommets de 2017. Le bénéfice opérationnel avant amortissements, soutenu par toutes les activités, a aussi gagné 5,3%, hors effets de change et cessions; sinon, il est resté stable (ce que nous prévoyions en septembre). Vu que les liquidités générées dépassent les objectifs, le groupe accélère son désendettement. Grâce au recul des charges financières qui s’ensuit, le bénéfice courant gagne 16%. Pour 2019, pour le bénéfice opérationnel avant amortissements, vu l’exposition à des secteurs en ralentissement (auto, électronique; 29% des ventes), le groupe prévoit une hausse limitée, éloignée des objectifs fixés en septembre (en moyenne +6 à 9% l’an de 2019 à 2021). Nous prévoyons un bénéfice par action 2019 de max. 7,90 EUR. Certes, le titre n’est pas cher (cours au niveau de la valeur comptable, rendement du dividende : 2,6% net). Et l’avenir des matériaux composites (pour avions, autos) est prometteur. Mais le 1er semestre s’annonçant faible, n’achetez pas encore.

    Cours au moment de l'analyse : 96,64 EUR

    Solvay est un groupe chimique belge actif dans la chimie de spécialités.  Il propose des solutions innovantes, à haute valeur ajoutée, pour l’industries du transport (matériaux composites pour alléger le poids des avions et les voitures, électrolytes pour les batteries…), pour le secteur médical (polymères pour implants…), pour l’industrie énergétique (films PVDF pour panneaux solaires, tensioactifs pour l’extraction pétrolière…) et pour l’industrie agro-alimentaire. Le groupe réalise 31% de ses ventes aux USA, 11% en Amérique du Sud, 28% en Europe et 30% dans le reste du monde.

    Partagez cet article

  • Analyse
    Solvay tire parti de sa mutation réussie il y a un an - vendredi 28 septembre 2018
    Le groupe chimique belge a récemment fait part de ses objectifs pour la période de 2019 à 2021.

    Il vise une croissance annuelle moyenne de 6 à 9% de l’EBITDA (hors résultats non récurrents). C’est un peu plus ambitieux qu’attendu. Mais cela ne change rien à notre conseil. Certes, depuis ses sommets de novembre 2017, le titre a reculé de 12%. Mais il reste correctement évalué.
    CONSERVEZ.

    Transformation achevée

    Le belge Solvay a été fondé en 1863. Depuis lors, il s’est plusieurs fois réinventé. En 2009, il a amorcé un grand virage. Il a d’abord vendu ses activités dans la pharmacie à l’américain Abott. Et en 2011, il a racheté le français Rhodia, A coup de cessions et acquisitions, il s’est ainsi focalisé sur la chimie de spécialités. Simultanément, il a fortement accru son exposition aux pays émergents (ils assurent à présent 40% du chiffre d’affaires).

    Aujourd’hui, Solvay dispose d’un portefeuille de produits à haute valeur ajoutée, large, complexe (11 subdivisions) et destiné à des secteurs variés : automobile et aérospatiale (23% du chiffre d’affaires), biens de grande consommation (17%), alimentation (11%), électronique (6%), construction (8%)...

    Perspectives attrayantes

    Solvay occupe une forte position mondiale (90% du chiffre d’affaires issus d’activités pour lesquelles il est dans le Top 3). Et il profite de diverses grandes tendances, favorables à ses produits (allègement dans l’industrie du transport, essor de l’énergie solaire, efficience des batteries…). De quoi compenser la maturité de sa division chimie de performance (soude, bicarbonate de sodium, peroxyde d’hydrogène…), qui génère encore 30% du chiffre d’affaires. La croissance de ses ventes ne devrait pas dépasser la croissance économique. Mais grâce aux économies d’échelles (engendrées par sa taille), à la faiblesse des investissements nécessaires et à ses belles marges (pas de surcapacités), elle reste un bon contributeur aux liquidités générées, et donc au dividende (pour lequel nous attendons cette année 2,60 EUR net).

    En grande partie dans le cours

    La transformation du groupe a été favorable à sa rentabilité. Au début de la décennie, la marge EBITDA était de 15% (hors éléments non récurrents). A présent, elle est de plus de 22%. Cette année, l’EBITDA devrait progresser de 5 à 7%... mais hors effets de change ! Compte tenu des effets de change du 1er semestre, il s’agira plutôt d’une stagnation. Et pour la suite (d’ici 2021), Solvay vise une croissance moyenne annuelle de 6 à 9%. Vu que la hausse annuelle des ventes devrait se limiter à 4 à 5%, la rentabilité devra donc encore progresser. Mais c’est faisable. Dans ce cas, le bénéfice par action pourrait assez vite (dès 2020 ?) dépasser 8 EUR, sur base récurrente. Mais le cours en tient déjà compte en grande partie.

    Cours au moment de l’analyse : 114,70 EUR

    Solvay est un groupe chimique belge actif dans la chimie de spécialités. Il propose des solutions innovantes, à haute valeur ajoutée, pour l’industries du transport (matériaux composites pour alléger le poids des avions et les voitures, électrolytes pour les batteries…), pour le secteur médical (polymères pour implants…), pour l’industrie énergétique (films PVDF pour panneaux solaires, tensioactifs pour l’extraction pétrolière…) et pour l’industrie agro-alimentaire. Le groupe réalise 30% de ses ventes aux USA, 11% en Amérique du Sud, 29% en Europe et 30% dans le reste du monde.

    Partagez cet article

Plus

Infos clés

Carte d'identité

Maximum sur les 12 derniers mois 110,75 EUR
Minimum sur les 12 derniers mois 84,08 EUR
Code ISIN BE0003470755
Bourse Bruxelles
Euronext oui
Bêta 0,79
Volatilité 23,57 %
Nombre d'actions existantes 105.876.000
Capitalisation boursière (en milliards) 10,96 EUR
Secteur Chimie
Volume de transactions (moyenne par jour en milliers) 24.865 EUR
Score corporate governance 5
Pays Belgique

Chiffres-clé par action (EUR)

2019 (e) 2018 (e) 2017 2016
Dividende 2,67 2,63 2,52 2,42
Bénéfice courant 3,28 6,37 7,97 6,01
Bénéfice net 3,28 8,31 10,27 6,01
Cash flow courant 17,80 15,51 14,43 12,62
Cash flow net 17,80 17,45 16,72 12,62
EBIT 11,91 9,55 9,44 9,97
EBITDA 20,62 18,69 16,25 17,23
Valeur comptable 94,91 95,49 89,61 90,58
Valeur comptable tangible 51,88 46,63 40,81 35,56

Performance (en euros)

Solvay Stoxx Europe 600 S&P 500
Rendement sur 3 mois 17,24 % 8,76 % 7,39 %
Rendement sur 6 mois 19,95 % 6,98 % 10,42 %
Rendement sur 1 an 10,73 % 15,03 % 21,34 %
Rendement annuel moyen sur 5 ans 2,57 % 3,61 % 11,41 %

Ratios financiers de la société

2018 (e) 2017 2016 2015
Pay out - 35,91 % 57,33 % 84,48 %
Current ratio - 1,47 1,32 1,53
Return on equity - 8,90 % 6,64 % 4,47 %
Total return on equity - 11,46 % 6,64 % 4,47 %
Marge brute - 28,34 % 35,13 % 33,90 %
Marge nette - 10,25 % 5,26 % 3,62 %
Marge EBIT - 8,96 % 8,04 % 6,79 %
Marge EBITDA - 15,42 % 13,89 % 13,78 %
Taux d'imposition - -21,44 % -2,90 % 22,79 %
Gearing - 34,51 46,42 48,15
Fonds propres/total du bilan - 43,69 % 39,76 % 36,82 %

Données boursières par action

2019 (e) 2018 (e)
Rendement de dividende 2,58 % 2,54 %
Cours/bénéfice courant 31,57 16,26
Cours/cash flow courant 5,82 6,68
Cours/valeur comptable 1,09 1,08
Cours/valeur comptable tangible 2,00 2,22
Cours / valeur intrinsèque - -
Rendement attendu pour le long terme 6,48 % -

(E) : estimation

;