News

Les marchés boursiers en forte baisse : que faire avec vos actions ?

25 janvier 2022
chute bourses janvier 2022

Depuis le début de l’année, les marchés s'enfoncent dans le rouge, un rouge vif pour les actions américaines en baisse d'une dizaine de pourcents. Et l’actionnaire de s’interroger : dois-je faire le gros dos en attendant des jours meilleurs ? Vendre certains actifs ? Ou, au contraire, profiter des fortes baisses pour passer à l’achat ? Éléments de réponse.

Depuis trois semaines, les bourses traversent une grosse zone de turbulences. La plupart des indices ont perdu entre 5 et 10%. Et les valeurs technologiques, qui s’étaient envolées pendant le confinement, ont particulièrement trinqué, lâchant quelque 12% depuis le début de l’année.

Ne parlons même pas des cryptomonnaies dont la plus célèbre, le bitcoin, a baissé de 25% en 2022. Evitez ce type de placement hautement risqué; et si vous voulez quand même vous y aventurer, n’investissez qu’une petite partie de vos avoirs (maximum 5%) que vous pouvez vous permettre de perdre sans que cela n’altère votre train de vie ou vos projets futurs.

Principale cause de ces fluctuations: la remontée des taux obligataires aux Etats-Unis. Cette remontée a un double effet. Primo, les obligations redeviennent un peu plus intéressantes, au détriment donc des actions et des autres actifs à risque. Secundo, le coût de financement des entreprises augmente, et ceci est problématique pour celles qui sont le plus endettées.

Les bourses vont-elles continuer à chuter ?

Nous ne possédons malheureusement pas de boule de cristal. Mais si remontée des taux il y a, elle ne devrait pas être spectaculaire. Les taux seront un peu plus élevés qu’aujourd’hui mais n’atteindront pas les niveaux d’il y a 20 ou 30 ans. Et donc les actions restent un placement intéressant, le seul aujourd’hui à pouvoir battre l’inflation sur le long terme.

Mais à court terme, il faut encore s’attendre à des secousses sur les marché, secousses amplifiées ces derniers jours par les risques de conflit en Ukraine.

Dois-je vendre une partie de mon portefeuille ?

Une forte baisse des cours n’est pas une bonne raison pour vendre. Sauf si vous pensez que l’entreprise dans laquelle vous avez investi est proche de la faillite. Sauf si vous n’étiez pas conscient que votre capital était exposé à un risque de baisse. Mais dans ce cas, votre banquier a sans doute mal établi votre profil d’investisseur.

Par contre si, comme nous le recommandons régulièrement, vous avez bien réparti les risques au sein de votre portefeuille, les pertes que vous venez de subir seront rattrapables. Evitez donc de vendre sous le coup de la panique. Car lorsque les marchés remonteront, vous ne pourrez alors pas en profiter, les hausses survenant souvent très rapidement.

Bien sûr, cela exige une bonne dose de patience. C’est pourquoi nous recommandons toujours de disposer d’un horizon de placement lointain quand on investit. Cela laisse du temps à vos placements de remonter la pente. Souvenez-vous de l’effondrement des marchés en 2008 ; les pertes se sont depuis transformées en gain.

Puis-je profiter des fortes décotes pour investir en bourse ?

Vu l’incertitude qui règne sur les marchés, ne vous précipitez pas pour investir en une fois un gros montant. Si vous passez à l’achat, étalez plutôt vos investissements dans le temps de manière à lisser le risque. Bien évidemment, achetez du solide, regardez les fondamentaux des entreprises (certains cours ont chuté pour de bonnes raisons).

Si vous cherchez une solution simple pour investir en bourse, privilégiez des fonds mixtes, lesquels investissent en actions et en obligations du monde entier. Pour plus d’information, consultez les avis et recommandations de nos experts de Test Achats invest.

Vers le site de Test Achats invest