L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Hypertension

05 septembre 2016
hypertension

05 septembre 2016
Près d’un Belge sur cinq a une tension artérielle trop élevée. Il court alors un plus grand risque de maladie cardio-vasculaire, la première cause de mortalité chez nous. Pourtant, il n’est généralement pas très difficile de réduire cette hypertension.
Le système sanguin véhicule les nutriments, l’oxygène et les hormones dans tous les recoins de votre organisme. Il sert aussi à éliminer des déchets comme le CO2 et l’ammoniaque. Pour qu’il fonctionne, il faut que le flux sanguin conserve une certaine pression. Si la pression sanguine descend au-dessous d’une certaine valeur, par exemple en cas d’hémorragie après un accident, les tissus ne sont plus irrigués et ils meurent. Mais la pression peut aussi être trop élevée. C’est ce qu’on appelle l’hypertension. Chez nous, elle touche quelque 18 % de la population, principalement des hommes et des personnes âgées.

Il y a deux types d’hypertension.

Hypertension primaire

Dans 95 % des cas, il s’agit d’hypertension "primaire". Les personnes en surpoids ont souvent une tension artérielle élevée, car le sang circule plus difficilement dans leurs vaisseaux, et l’effort de pompage du coeur est donc plus important. Le tabac, le stress, la boisson, le manque d’exercice, aggravent le risque d’hypertension. Et il y a également un facteur héréditaire : l’hypertension est souvent un problème familial.

Hypertension secondaire

L’hypertension "secondaire" est l’effet secondaire d’une autre affection. La plus importante est une maladie rénale. Les reins assurent l’équilibre des sels dans l’organisme. Quand cette fonction est perturbée, le volume de sang peut augmenter, et la tension artérielle grimpe. Des facteurs extérieurs peuvent également influencer la tension artérielle. Ainsi, elle peut être plus élevée en hiver à cause du froid, mais aussi en raison d’une activité physique moins importante. Enfin, certains médicaments peuvent faire augmenter votre tension, en perturbant l’équilibre hydrique (sels/ liquide) de votre organisme.

L’hypertension accroît le risque de maladies cardio-vasculaires (insuffisance cardiaque, accident vasculaire cérébral...) qui sont responsables d’un décès sur trois dans notre pays.

Imprimer Envoyer par e-mail