L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA

La déclaration d'admission de A à Z



  1. CHOIX INFORMÉ

    En tant que patient, dans notre pays, vous avez des droits qui sont protégés par une loi. L'un d’eux est le droit à l'information sur tous les aspects d'un traitement, notamment son coût. Ce n’est que de cette manière que vous pourrez choisir en connaissance de cause et donner votre consentement.

  2. FICHE EXPLICATIVE

    Le document d'admission doit être accompagné d’une fiche explicative. En effet, celui-ci est concis et contient des termes qui nécessitent des explications complémentaires. Ce sont ces explications qui sont contenues dans la fiche explicative.

  3. LIBRE CHOIX DU MÉDECIN

    Vous avez le droit de choisir vous-même votre médecin.
    Il pourra arriver qu’un médecin vous oblige à prendre une chambre particulière ou vous y invite vivement pour pouvoir appliquer alors des suppléments.
    Sachez que de telles pratiques sont interdites.

  4. SUPPLÉMENTS D’HONORAIRES

    Il s’agit des suppléments que chaque médecin impliqué dans votre traitement pendant l’hospitalisation pourra vous réclamer si vous optez pour une chambre particulière ou individuelle.
    Attention : ces suppléments pourront faire gonfler très sérieusement la facture . Ils pourront du reste aussi varier fortement d’un hôpital à l’autre.

  5. SUPPLÉMENTS DE CHAMBRE

    Il s’agit des suppléments que l’hôpital pourra vous demander si vous optez pour une chambre particulière. Vous paierez dans ce cas pour le confort de la chambre. Chaque hôpital est libre de fixer ce supplément comme il l’entend, avec de grandes différences d’un hôpital à l’autre.

  6. SUPPLEMENTS D’HONORAIRES % MAXIMAL

    Il s’agit des suppléments que peuvent vous compter tous les docteurs impliqués dans le traitement pendant votre prise en charge si vous optez pour une chambre individuelle. Chaque hôpital définit un pourcentage maximal. Un pourcentage maximal de 100 % signifie concrètement que le docteur double le tarif qu’il peut vous compter d’un point de vue légal. Il ne s’agit donc pas seulement du ticket modérateur (le montant que vous devez sortir de votre portefeuille), mais aussi du montant que l’assurance hospitalisation paye.

  7. ADMISSION D'UN ENFANT ACCOMPAGNÉ PAR UN PARENT

    En tant que parent, vous pouvez accompagner votre enfant lors de son séjour à l'hôpital. Et cela aussi bien dans une chambre double ou commune, que dans une chambre simple. Si vous optez pour la chambre simple, les médecins sont autorisés à vous facturer des supplements d’honoraires, ce qui peut faire sérieusement grimper la facture. Les suppléments de chambre, quant à eux, ne peuvent pas être facturés dans ce cas.

  8. ACOMPTE

    L’hôpital pourra vous demander un acompte sur la facture d’hôpital. Le montant maximum dans ce cas est fixé par la loi et variera en fonction du type de chambre que vous aurez choisi et de votre statut, à savoir le fait que vous bénéficierez ou non d’une intervention majorée.

  9. LISTE DES BIENS ET SERVICES COURANTS

    Durant votre séjour à l’hôpital, vous pourrez faire usage de divers produits et services comme le téléphone, internet, une pédicure, etc...
    Ces frais seront à votre charge.
Plus d'infos
Plus d'infos
Plus d'infos
Plus d'infos
Plus d'infos
Plus d'infos
Plus d'infos
Plus d'infos
Plus d'infos