News

J’investis : combien faut-il de temps pour que la valeur de mon placement double ?

Pour le savoir, il suffit d’appliquer la règle des 70. Ce simple calcul peut vous aider à fixer des objectifs à moyen et long terme.

02 novembre 2021
investir, placement, rendement, règle des 70

La règle des 70 peut paraître un peu simpliste, mais il s’agit d’une bonne méthode pour amener le candidat investisseur à la réflexion, par exemple dans le cadre de sa préparation à la retraite.

C’est même un excellent moyen pour comprendre comment des intérêts cumulés accélèrent l’accroissement d’un capital. Ainsi, pour un placement qui rapporte 1% par an, il ne faut pas attendre 100 ans (100 x 1%) pour doubler sa mise. Les intérêts réinvestis chaque année vont eux-mêmes rapporter des intérêts et le capital augmentera donc de façon exponentielle au fil des ans. Dans notre exemple, il doublera après 70 ans.

Que dit la règle des 70 ?

Son principe est simple : il suffit de diviser le nombre 70 par le taux d’intérêt de votre placement pour obtenir le nombre d’années nécessaires au doublement de la valeur de votre placement.

Un exemple : si vous placez 1000€ à 1%, il vous faudra 70 divisé par 1 soit 70 années pour obtenir 2000€. Vos intérêts se monteront à 10€ après un an, à 10,10€ (1% x 1010€) après la deuxième année, etc.

En combien de temps doublerez-vous votre capital ?

Nous avons fait le calcul pour une série de produits d’épargne et d’investissement sur base de leur rendement actuel ou du rendement espéré à long terme. Voici ce que cela donne.

Votre capital serait doublé en :

  • 636 ans pour un compte d’épargne offrant du 0,11% par an (minimum légal);
  • 70 ans pour une assurance-épargne offrant du 1%;
  • 35 ans pour un fonds mixte défensif offrant du 2% (non garanti);
  • 17 ans pour un fonds mixte neutre offrant du 4% (non garanti);
  • 14 ans pour un fonds mixte dynamique offrant du 5% (non garanti);
  • 10 ans pour un fonds d’actions internationales offrant du 7% (non garanti).

Les limites de la formule

Bien sûr, il s’agit là de calculs théoriques, forcément approximatifs. Ils ne tiennent pas compte de l’inflation, de l’évolution des intérêts perçus… Mais ils permettent de visualiser des horizons de placement. Et donc apportent une aide à la planification.

Nos exemples montrent qu’en se contenant aujourd’hui de placements sans risque (comptes d’épargne, assurances-épargne…) à très faible rendement, vous n’aurez pas assez du reste de votre vie pour doubler la mise de départ. Pour l’argent dont vous n’avez pas besoin immédiatement, il convient donc de se tourner vers des placements en bourse. Mais pas trop risqués, et diversifiés. Un fonds mixte sera généralement un bon compromis pour démarrer. Pour plus d’infos, voyez les conseils des experts de Test Achats invest.

Vers Test Achats invest