News

Le Note 8, le S8+ en un rien mieux

05 octobre 2017
Samsung galaxy note 8

05 octobre 2017

Ce nouveau smartphone est un des meilleurs que nous avons testés. Il ressemble très fort au S8+, mis à part la présence d’un stylet et d’un double appareil-photo. 

Le 8, c’est celui après le fameux Samsung Galaxy Note 7, pas commercialisé chez nous, mais que tout le monde connaît parce que sa batterie était du genre explosive. Nos tests indépendants en laboratoire attestent une similitude importante avec le S8+. Nous vous présentons les différents éléments qui guideront votre décision. A vous de voir si ses extras valent 150 € de plus.

Un écran vraiment très grand (comme le S8+)

Avec sa diagonale de 6,3 pouces, on peut parler de phablette (les plus petites tablettes ont un écran autour de 7 pouces). Pas de grande différence avec le S8+ qui fait 6,2 pouces. Ecran grand ne veut pas dire grand smartphone. L’écran du Note 8 recouvre plus de 83% de la surface totale. Au final, le Note n’est pas si grand. Son écran occupe juste une plus grande place que la moyenne.

Samsung galaxy note 8 

 Reste à vous poser la question du côté pratique d’un grand smartphone. On peut presque oublier l’idée de le ranger dans sa poche.

Un très bon affichage (comme le S8+)

L’écran, de technologie super AMOLED, est plus panoramique que les écrans classiques. Comme il est incurvé sur les côtés, la lisibilité de biais est limitée à cause d’un effet miroir. Le contraste et la résolution sont très bons. Pas de soucis de lecture en plein soleil à signaler. La réactivité tactile est très bonne.

Un double capteur photo (mieux que le S8+)

Samsung galaxy note 8 Deux capteurs, deux objectifs différents, deux appareils photos donc. Tous les deux ont une définition de 12 Mégapixels.  Le premier est classique avec une focale de 26 mm et un angle de vue assez large (grand angle) et le second, plus étroit, possède une focale de 52 mm (pour des zooms). En bonnes conditions lumineuses, on passe facilement de l’un à l’autre. L’appareil est muni d’une fonction qui permet de faire des portraits avec un fond flouté. Autre point positif, l’appareil à selfie est muni d’un autofocus. Ce qui veut dire que la mise au point sur les visages est toujours bonne. Quant à la qualité vidéo, elle est tout à fait correcte. Les vidéos sont contrastées avec de belles couleurs et nettes (même en définition Ultra HD). Rien à redire non plus de la qualité audio des sons enregistrés.

Un déverrouillage moyen (comme le S8+)

Bouton tactile, par empreinte, par scan de l’iris et par reconnaissance faciale: vous avez le choix. Quelques petits bémols sont à signaler. Ainsi, comme le lecteur d’empreinte est à l’arrière, les objectifs photos se salissent vite. Le scan de l’iris ne fonctionne pas bien en pleine lumière à l’extérieur. Et la reconnaissance facile peut se faire via… une photo!

Fragile et étanche (comme le S8+)

Comme les S8 et S8+, le Note 8 n’a pas résisté à nos tests de chute. En cause: l’écran panoramique aux bords arrondis et la face arrière qui est en verre. Par contre, il a résisté à une immersion totale pendant 30 minutes à une profondeur de 1,5 m. 

Une recharge express (mieux que le S8+)

En 1h40, votre Note 8 est totalement rechargé. Un record! Par contre, en ce qui concerne l’autonomie, le Note 8 a une durée pile dans la moyenne puisqu’il tient 24h30 d’après notre test qui simule une utilisation quotidienne typique.

Un stylet multi-tâches (mieux que le S8+)

Encore mieux que le dessin ou la prise de notes, le Note 8 permet de séparer l’écran en deux parties pour afficher deux applications en même temps. Par exemple:  messagerie et appli musicale.

Samsung galaxy note 8 

Le stylet permet aussi de pointer une zone d’une photo ou vidéo à retravailler.

Samsung galaxy note 8 

Autre fonction: pointer des mots pour en obtenir la traduction. Ce dernier outil est conçu pour pouvoir pointer des mots dans une photo également.

 Samsung galaxy note 8

Le prix (moins bien que le S8+)

999 €. A vous de peser le pour et le contre par rapport aux autres modèles de la même catégorie.