News

Imprimantes 3D : pas à l’abri des pannes

12 août 2015
i mprimantes 3D pas à l’abri des pannes

12 août 2015

Vous rêvez de créer des jouets pour vos enfants ? Une pièce détachée pour réparer l’aspirateur ? Un tabouret ou une maquette? C’est en principe possible grâce à une imprimante 3D. Notre enquête fait la part entre rêve et réalité.

Nous avons demandé à près de 90 possesseurs d’une imprimante en trois dimensions (3D) quelle était leur expérience en la matière : marque, caractéristiques de leur modèle, prix payé, usage, satisfaction, etc.

Quelles marques dominantes ?

La britannique RepRap, et les américaines 3DSystems et MakerBot sont les marques les plus répandues parmi les répondants de  notre enquête. Mais d’autres leur jalousent ce leadership : BQ, Wasp, Ultimaker ou la marque belge Velleman, par exemple. A noter que certains petits génies ont assemblé leur propre imprimante. La grande majorité des modèles n’est pas équipée de scanner intégré, tandis que toutes sont compatibles avec Windows mais pas forcément MacOS ou Linux. La vitesse d’impression se situe le plus souvent entre 11 et 100mm par seconde.

C’est cher ?

Le prix d’une telle imprimante varie très fort : un quart des modèles coûte moins de 500€ et un autre quart entre 500 et 1000€, mais une minorité (10%) n’a pas hésité à débourser plus de 2000€.

Pour quoi faire ?

Les participants utilisent surtout leur imprimante pour créer des objets de la vie quotidienne (des couverts, par exemple) ou des prototypes, ainsi que des objets décoratifs. La méthode la plus utilisée consiste à avoir recours à des logiciels de modélisation tels Autocad ou Blender. Les matériaux employés sont le PLA (PolyLactic Acid) et les filaments ABS (Acrylonotrile Butadienne Styrene), que les répondants n’ont pas de mal à trouver.

Alors, content ?

Les imprimantes 3D semblent souffrir de quelques maladies de jeunesse. Posent ainsi problème, en particulier le contrôle de la température de l’imprimante, mais aussi les câbles, l'extrudeuse, les boutons de commande et le scanner. En fait, 43% des utilisateurs estiment que l’imprimante leur donne entière satisfaction, contre 55% qui estiment que c’est partiellement le cas, tandis que 2% environ sont totalement déçus. C’est surtout la vitesse d’impression qui déçoit.

Vous recherchez plutôt une imprimante classique?

Consultez notre comparateur !