News

Le label énergétique correct manque souvent sur les téléviseurs

24 février 2022

Les détaillants sont tenus d'afficher les nouvelles étiquettes énergétiques sur divers appareils ménagers depuis décembre 2021. Pour vérifier si les détaillants et les vendeurs en ligne s'y conforment, nous avons enquêté sur plus de 50 000 produits.  Nous avons constaté que les écrans de télévision et d'ordinateur, notamment, ne sont pas conformes à ces nouvelles règles.
L'année dernière, l'échelle des classes énergétiques a été réduite de A à G. Les classes A+, A++ et A+++, qui prêtaient à confusion, ont été supprimées. Depuis le 1er décembre 2021, il n'est plus permis de vendre des produits portant l'ancienne étiquette. Cela concerne les catégories de produits suivantes : lave-vaisselle, lave-linge, réfrigérateurs, congélateurs et écrans de télévision et d'ordinateur. 

En collaboration avec le bureau d'études de marché Roamler, nous avons mené une enquête en février 2022 pour savoir si les nouvelles étiquettes énergétiques des appareils électriques étaient correctement affichées.

353 magasins et 19 détaillants en ligne

Dans les points de vente, toutes catégories de produits confondues, la nouvelle étiquette énergétique était présente dans 80 % des cas. En outre, 6 % ont encore l'ancienne étiquette, 13 % n'ont pas d'étiquette du tout et 1 % ont à la fois l'ancienne et la nouvelle étiquette. Pour les détaillants en ligne, des étiquettes anciennes ou l'absence d'étiquettes ont été trouvées dans 2% des produits.

Absence d'étiquettes correctes sur les téléviseurs et les écrans d'ordinateur

Le plus grand nombre d'étiquettes absentes ou erronées a été constaté sur les téléviseurs et les écrans d'ordinateur. Un téléviseur sur quatre et la moitié des écrans d'ordinateur n'avaient pas d'étiquette énergétique. 

Cela peut s'expliquer par le fait que de nombreux appareils semblent soudainement appartenir à une classe énergétique bien inférieure depuis l'introduction des nouvelles étiquettes énergétiques. En fait, rien n'a changé en termes de consommation, mais les nouvelles étiquettes rendent l'impact environnemental plus visible pour les consommateurs. Par exemple, les téléviseurs et les écrans d'ordinateur de classe énergétique F et G sont les plus courants sur le marché aujourd'hui. Nous supposons donc que les détaillants préfèrent ne pas afficher d'étiquette énergétique du tout plutôt que d'en coller une avec un mauvais score. 

Un contrôle accru est nécessaire

Cette situation peut créer une confusion chez les consommateurs et est préjudiciable aux produits portant déjà le nouveau label, car ils peuvent sembler moins efficaces que les modèles portant encore l'ancien label. Nous transmettrons les conclusions de l'enquête à l'inspection économique et insisterons sur la nécessité de renforcer les contrôles.  

Comment trouver le téléviseur le plus économe en énergie

Vous êtes à la recherche du téléviseur le plus économe en énergie et offrant le meilleur rapport qualité-prix ? Le calculateur d'écran de télévision vous permet de connaître la consommation électrique prévue, les coûts annuels d'électricité et l'impact environnemental.

Comparer les téléviseurs