News

Pourquoi il est presque impossible d'acheter une TV avec des écochèques

27 septembre 2021

Depuis l'introduction des nouvelles étiquettes énergétiques, très peu de téléviseurs peuvent être achetés avec des écochèques. Même après la décision d'accepter les TV avec un label E, l'offre reste limitée. Les téléviseurs sont-ils devenus si gourmands en énergie ? Et comment trouver le plus économe ?

Comme de nombreux appareils électroménagers, les TV portent depuis le mois de mars une nouvelle étiquette qui indique leur efficacité énergétique. Les anciens symboles "+" ont été remplacés par des notes allant de A (très économe en énergie) à G (très énergivore).

Ce nouveau label a des conséquences sur l'utilisation de vos écochèques. Peu après son introduction, les écochèques sont devenus valables uniquement sur des téléviseurs de classe A à D. Il est rapidement apparu que presque plus aucune TV ne pouvait être payée avec des écochèques. Par conséquent, le Conseil national du travail a décidé d'accepter également les téléviseurs de classe E. Mais même dans ce cas, l'offre reste assez limitée. Pourquoi ? Les explications de Roy Metz, notre expert TV.

Des critères plus stricts

"Ces dernières années, nous avons constaté que de nombreux téléviseurs ont obtenu des étiquettes énergétiques de A+, A++ et même A+++. Afin d'obtenir une répartition plus équilibrée des étiquettes énergétiques, l'Union européenne a décidé de diviser les notes entre A et G et d’alourdir les échelles de notation", explique Roy Metz.

Quelle est la différence entre l'ancien et le nouveau label énergétique ?

La gamme va de A à G et non plus de A+++ à F.

La consommation est comptée pour 1.000 heures d'utilisation et non par an. Pour l'ancienne étiquette, le scénario était celui d’une TV allumée 4 heures par jour et par an. Ni l'ancienne, ni la nouvelle étiquette ne comptabilisent la consommation en mode veille.

Une distinction est désormais faite entre la consommation en mode SDR (Standard Dynamic Range) et en mode HDR (High Dynamic Range), alors que l'ancien label était basé sur la consommation SDR uniquement. L'étiquette indique la consommation et la classe énergétique pour 1.000 heures de lecture en qualité d'image SDR. En dessous, en plus petit et avec une icône différente, la classe et la consommation en HDR sont également indiquées.

Cliquez ici pour en savoir plus sur la façon d'interpréter le nouveau label.

Pas de TV dans les catégories A à E

Un téléviseur qui obtenait jadis un label A++ se retrouve désormais dans la catégorie E en raison des nouveaux critères. Et les TV qui arrivent aujourd'hui sur le marché tombent principalement dans les catégories F et G.

Les téléviseurs sont-ils donc devenus tout d’un coup si énergivores ? "Non, c'est surtout dû aux critères qui ont été renforcés. Auparavant, une TV de 55 pouces pouvait obtenir un label A en consommant 115 W. Maintenant, elle ne peut consommer que 28 W. Dans la pratique, donc, pas un seul téléviseur n'atteint la norme D. Les écrans QLED obtiennent une étiquette F, mais aucun OLED ne fait mieux que G. Si on regarde nos chiffres, il n'existe actuellement pas un seul téléviseur qui puisse être acheté avec des écochèques."

Un assouplissement s’impose

Le fait que les téléviseurs de classe E soient éligibles aux écochèques est un pas dans la bonne direction mais, quand on regarde le marché, cela ne va pas assez loin. "Je suis tout à fait favorable à la validité des écochèques pour les TV de catégorie F, car elles sont encore assez économes en énergie", conclut notre expert. Nous demandons donc instamment au Conseil national du travail d'inclure la catégorie F dans son réexamen en décembre. 

Comment trouver la TV la plus économe en énergie

Vous êtes à la recherche du téléviseur le plus économe en énergie et offrant le meilleur rapport qualité-prix ? Notre comparateur de TV indique le label énergétique de chaque appareil.

Vous pouvez également consulter notre calculateur de consommation énergétique. Entrez les paramètres demandés et vous pourrez voir la consommation énergétique de votre écran, de même que son coût annuel en électricité et son impact environnemental. Pour vous donner une idée (les valeurs diffèrent bien sûr selon le modèle) : un téléviseur de 65 pouces consomme un peu plus de 100W, un 55 pouces environ 80W et un 43 pouces 60W.

Vers le comparateur de TV