L'alimentation et la santé sous la loupe de logo TA
Dossier

Hallux valgus

17 novembre 2016
hallux valgus – oignon – problème de pied – gros orteil de travers

17 novembre 2016
L’hallux valgus est un des problèmes de pied les plus fréquents chez les adultes. Sa marque de fabrique : une bosse gênante sur l’intérieur du pied, et un gros orteil de travers. Ne voyez pas la chirurgie comme une absolue nécessité, essayer d'abord les méthodes "douces" pour réduire la douleur.

Le problème commence souvent à un seul pied, mais peut ensuite se développer à l’autre pied également. La déviation s’accentue lentement, et ne disparaît pas spontanément.

Hallux est le nom latin du gros orteil. Valgus indique une déviation par rapport à un axe; ici, le gros orteil dévie en direction des autres doigts de pied, de sorte que l’articulation à sa base se tord de plus en plus vers l’extérieur, ce qui se traduit par l’apparition d’une grosse bosse.

On en sait fort peu sur les causes de l’affection. Mais le facteur héréditaire est indéniable : il intervient dans 60 % des cas.

Les femmes sont plus touchées que les hommes, et l’hallux valgus se manifeste davantage à l’âge adulte que chez les jeunes. Mais on ne sait toujours pas très bien pourquoi. Il est indéniable que les capsules articulaires du pied se relâchent avec l’âge. De plus, le fait que les femmes aient les ligaments moins solides que les hommes, et un système osseux différent, contribue au problème. Et l’habitude de certaines femmes de martyriser leurs pieds dans de fines chaussures pointues à hauts talons joue certainement un rôle. Car si le problème apparaît, il est amplifié du fait que le gros orteil est serré dans un position anormale.

L’affection peut également être liée à d’autres problèmes de pied, comme des pieds plats, une hypermobilité de l’avant-pied, des problèmes au tendon d’Achille, des affections neuromusculaires comme une paralysie cérébrale ou un AVC. L’arthrite augmente également la probabilité de souffrir d’un hallux valgus. L’obésité, par contre, semble sans rapport avec cette affection.

Enfin, il n’est pas établi que l’hallux valgus touche davantage ou sous une forme plus sévère les danseuses de ballet, même si les nombreuses pointes effectuées par les ballerines sont très éprouvantes pour leurs avant-pieds.


Imprimer Envoyer par e-mail