News

A quoi dois-je veiller en cas de dommages à mon habitation du fait d’une tempête ?

Il s’agit de garder la tête froide. Notre check-list peut vous y aider.

21 octobre 2020
maison tempete

 

Essayez d’éviter toute aggravation du dommage. 

Si votre contrat d’assurance habitation prévoit une garantie particulière d’assistance dans certaines situations d’urgence, vous pouvez appeler un numéro spécial et demander à l’assureur de vous envoyer quelqu’un pour vous aider. Si nécessaire, l’assureur pourra ainsi trouver à votre place un logement de rechange si votre maison est devenue inhabitable. 

N’oubliez pas que les pompiers assurent des réparations d’urgence après une tempête.

Prenez des photos des dommages au bâtiment et au mobilier. 

Ne vous débarrassez pas immédiatement des objets endommagés, sauf s’il s’agit de denrées périssables (mais photographiez-les). Un expert pourra éventuellement encore les examiner et vous pourrez prouver votre dommage.

Signalez le sinistre à votre assureur habitation le plus vite possible.

Si vous êtes locataire, avertissez rapidement le propriétaire. C’est en effet son assurance habitation qui pourra indemniser les dommages au bâtiment (par exemple, le toit, les fenêtres, les murs).

Faites déblayer et nettoyer les pièces atteintes ou faites-le vous-même. L’assurance couvre également ces frais, dès lors conservez les preuves de vos dépenses et notez le temps que vous avez consacré. 

Si le dommage semble devoir atteindre au moins 10 000 €, faites appel à votre propre expert, ou un “expert d’assuré” comme on l’appelle, pour vous assister dans la réclamation des dommages. Si vous avez payé un supplément pour un volet protection juridique dans votre police habitation, ses honoraires seront remboursés quoi qu’il arrive.

Si vous ne disposez pas de votre propre expert pour vous aider, préparez un dossier solide. Faites la liste de tout ce qui a été endommagé, avec tous les chiffres et détails possibles. 

Rassemblez les justificatifs de tous les objets endommagés: factures d’achat, photos d’avant et après l’événement, inventaire d’une succession, etc. Si les justificatifs restent introuvables pour tel ou tel objet, faites-en une brève description, et notez la date approximative de son achat. Demandez des devis à des professionnels, et vérifiez sur internet combien vous coûterait le remplacement des objets.

Si vous n’avez pas d’assurance habitation mais que la tempête a été officiellement reconnue comme calamité, attendez pour introduire votre demande d’indemnisation que la reconnaissance comme calamité ait été publiée au Moniteur Belge. Vous avez jusqu’au dernier jour du troisième mois suivant cette publication. Une demande introduite prématurément n’est pas valable ! Si le site de la Région où la catastrophe a eu lieu présente des formulaires de demande, vous devez les utiliser. Les communes ont l’expérience de ces formulaires, et ont aussi pour tâche de vous aider à les remplir. 

 
 

Vous avez des questions ?

Vous pouvez les poser à nos experts du Service Conseil. Vous pouvez les appeler au 02 542 33 33 du lundi au vendredi de 9 à 12h30 et de 13 à 17h (16h le vendredi). Ou vous pouvez les contacter en ligne.

appelez le 02 542 33 33