Communiqué

Test Achats appelle les assureurs automobiles à ristourner une partie de la prime à leurs assurés

12 mai 2020

Depuis le 18 mars, début du confinement dans notre pays,  les accidents de voiture avec dommages corporels sont de 68%  inférieurs à la moyenne des trois dernières années. Sur base de ces constats, Test Achats demande aux assureurs de rembourser une partie de la prime de cette année ou d’accorder une remise sur la prime de l'année prochaine à leurs assurés.

Moins de trafic, moins d'accidents

Depuis le confinement, les déplacements non essentiels sont interdits et le télétravail est la règle. Les files ont disparu aux heures de pointe, la circulation a diminué, ainsi que les accidents. En moyenne, il y a eu 74 décès et 5894 blessés du 15 mars au 30 avril en 2017, 2018 et 2019. Au cours de la même période cette année, on a comptés 24 morts et 1 877 blessés sur les routes, selon l'institut de la circulation Vias. Cela signifie 4 017 blessés et 50 décès de moins.  Moins de trafic, moins d'accidents, Test Achats se tourne donc aujourd’hui vers les assureurs automobiles. L'organisation de consommateurs s'attend à ce que le secteur envoie un signal clair en vue d’un remboursement ou d’une remise sur les primes de l'année prochaine. Actuellement, il est possible d’obtenir une remise de prime auprès de nombreux assureurs automobiles en ajoutant une limite de kilométrage annuel au contrat. Mais cette option n’est pas adaptée à une situation temporaire, sachant qu’il faudra ensuite réajuster le kilométrage dès que la situation reviendra à la normale.

Suivre l'exemple français

Test Achats souligne que l'idée d'accorder des réductions de primes n'est pas nouvelle. Début avril, l'assureur français "Maif" a déjà annoncé qu'il rembourserait environ 100 millions d'euros de primes d'assurance automobile à ses clients. Une décision qui résulte d’une diminution de 80%  des accidents de voitures avec dommages faisant suite aux mesures de confinement anti coronavirus. Concrètement, cela signifie que chaque assuré Maif serait remboursé d'environ 30€, explique Test Achats.

Test Achats contacte les assureurs

Les charges relatives aux dommages ayant fortement diminué pour les assureurs en raison du lockdown et du peu d’accidents de voiture, des marges plus importantes sont donc disponibles. Les assureurs ont ainsi la possibilité d'accorder à de nombreux clients un remboursement ou une remise sur la prime pour l'année prochaine.
L'organisation de consommateurs a déjà écrit une lettre à tous les assureurs automobiles en ce sens. « Avec plus d’1,25 million de belges en chômage économique, les consommateurs ont été durement touchés par la crise. Nous demandons aux assureurs automobiles, qui ont dû faire face à un risque moindre, d’en faire bénéficier leurs clients.  Cela serait une bonne nouvelle parmi toutes les mauvaises liées au coronavirus », déclare Julie Frère, porte-parole de Test Achats.

Test Achats aux côtés des consommateurs

Les consommateurs peuvent adresser toutes leurs questions concernant leurs droits dans le contexte de l’épidémie (annulation de voyage, report crédit hypothécaire, etc) au 0800 29 510 (du lundi au jeudi de 9 à 18h, et le vendredi de 9 à 16h45). Un dossier complet est également à leur disposition sur www.testachats.be/corona. 

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.