News

Pour un meilleur rendement de votre épargne: exprimez votre choix

07 juin 2017
Sondage pour un meilleur rendement de votre épargne

07 juin 2017
Après notre pétition « Banques: actionnaires chouchoutés, clients pénalisés », nous franchissons une nouvelle étape: celle des solutions pour améliorer le rendement de votre épargne et préserver votre pouvoir d'achat. Exprimez-votre opinion sur notre proposition.

Plus de 18 000 personnes ont dénoncé  avec nous le rendement anormalement faible des comptes d’épargne et la hausse injustifiée des tarifs bancaires ! 
Franchissons à présent une deuxième étape : celle des solutions envisageables pour améliorer le rendement de votre épargne.
Pour cela, nous soumettons à votre opinion deux propositions qui concernent la fiscalité des placements.

Une épargne plus rentable pour un meilleur pouvoir d’achat

Actuellement, seul le compte d’épargne bénéficie d’un avantage fiscal. Mais le plafond exonéré (jusqu’à 4,7 millions d’euros par personne) est très élevé. Selon vous, serait-il envisageable d’allouer une partie de cet avantage à d’autres placements? De la sorte, l’Etat encouragerait les épargnants à transférer la partie de leurs économies qui ne doit pas nécessairement rester sur un compte d’épargne vers des placements offrant une meilleure rémunération. 

Quelle option préférez-vous?

1. Maintien de la situation actuelle 
  • L’avantage fiscal ne doit porter que sur le compte d’épargne.
  • Les revenus des autres placements restent taxés à 30 %
Plus de détails sur le choix 1

Actuellement, les intérêts des comptes d’épargne sont exonérés de précompte mobilier à concurrence de 1 880 euros chaque année. Au-delà, un précompte de 15 % s’applique (au lieu de 30 % pour les autres placements).

Compte tenu des taux actuels, il est donc possible de placer jusqu’à 4,7 millions d’euros (9,4 millions d’euros pour un couple) sur un compte d’épargne sans payer aucune taxe.


2. Evolution de la situation actuelle 
  •  L’avantage fiscal sur le compte d’épargne est maintenu mais le plafond exonéré d’impôts est abaissé.
  • En compensation, les revenus des autres placements sont exonérés d’impôts jusqu’à un certain plafond, et sous certaines conditions.
Plus de détails sur le choix 2

L’avantage fiscal des comptes d’épargne est maintenu jusqu’à un capital de 25 000 euros par personne (50 000 euros pour un couple). Ce plafond doit permettre à tout le monde de se constituer une bonne épargne de précaution. 

Les intérêts relatifs à la tranche de capital dépassant 25 000 euros (ou 50 000 euros pour un compte commun) sont soumis à un précompte mobilier de 30 %.

Chaque personne a aussi la possibilité d’investir jusqu’à 50 000 euros (100 000 euros pour un couple) dans un compte-titres défiscalisé. Ce compte-titres pourra comporter des bons de caisse, des comptes à terme, des actions, des obligations, des trackers et des fonds de placement. Les produits spéculatifs (options, warrants, …) seront exclus.

Les revenus issus de ces placements ne sont pas taxés, à condition de ne pas effectuer de retrait du compte-titres avant son huitième anniversaire. En cas de retrait avant cette date, un précompte mobilier de 30 % sera dû sur les gains prélevés. Rien n’empêche par contre, tant que l’argent reste au sein du compte-titres, de vendre des placements pour en racheter d’autres.

 


Imprimer Envoyer par e-mail