Communiqué

Près de la moitié des Belges laisseront leur argent sur leur compte épargne après la crise du Corona

19 avril 2021

Après une année de confinement total et partiel, la Belgique entière brûle d'envie de retrouver une vie plus normale. Test Achats a interrogé 1 400 Belges sur leurs premières dépenses importantes au moment du retour à la normale. 46 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles laisseraient simplement l'argent sur un compte d'épargne. 32 % des personnes envisagent de rénover leur maison et un peu moins de 17 % prévoit d’aller au café et au restaurant.

Le baromètre de Test Achats

En mars dernier, Test Achats a publié les résultats de son baromètre annuel sur le pouvoir d'achat. Il en ressort que, globalement, les ménages belges ont plus aisément payé leurs produits et services en 2020 qu'en 2019. Pour 71 % des belges, la crise du corona n'a eu aucun impact sur leurs revenus, tandis que 7 % ont déclaré que leurs revenus avaient baissé de plus de 25 % en 2020. Les personnes dont les revenus n'ont pas été affectés ont également pu épargner davantage : ainsi, 23 % des personnes interrogées ont trouvé qu'il était facile voire très facile d'épargner en 2020, contre 17 % un an plus tôt. Il existe de nettes différences régionales : ce sont les bruxellois qui ont le plus épargné (7% ont épargné autant ou plus), devant les flamands (7%) et les wallons (66 %).

 

Le compte d'épargne champion toute catégorie

Les chiffres de la Banque Nationale de Belgique indiquent que l'année dernière, les Belges ont déposé un montant de 13,8 milliards sur des comptes d'épargne et 12,4 milliards sur des comptes courants. Cela signifie que le montant total des comptes d'épargne belges a atteint 295,4 milliards d'euros, tandis que les comptes courants représentent quelque 100 milliards d'euros.  La persistance de taux d'intérêt bas a également encouragé de nombreux ménages à investir davantage. Les Belges ont investi 7,9 milliards d'euros dans des fonds et ont acheté pour 6,2 milliards d'euros d'actions cotées, soit le montant le plus élevé depuis 2008, selon la Banque nationale.

« Dès lors que plusieurs enquêtes montrent que de nombreux consommateurs ont économisé beaucoup pendant l'année corona, et certains même plus qu'au cours d'une année normale, nous avons voulu savoir à quoi les Belges aimeraient dépenser leurs économies une fois que nous aurons retrouvé une vie normale », déclare Test Achats. Étonnamment, la majorité des personnes interrogées, 46 %, déclarent qu'elles conserveront l'épargne qu'elles ont constituée sur un compte. 32 % projettent de rénover leur maison, tandis qu'un peu moins de 17 % disent vouloir utiliser l'argent pour aller dans un bar ou un restaurant quand ils le pourront. 11 % veulent donner de l'argent à leurs enfants ou petits-enfants et 1% utiliseront l'épargne pour partir en voyage.

 

Investir

« Toutefois, il y a un danger à laisser trop d'argent sur un compte d'épargne. En effet, le rendement de votre épargne est inférieur à l'inflation. En d'autres termes, la valeur de votre épargne augmente moins vite que le coût de la vie. C'est pourquoi le pouvoir d'achat de notre épargne diminue chaque année », explique Julie Frère, porte-parole de Test Achats. « Un investissement en Bourse peut remédier à ce problème, à condition toutefois que cela corresponde à votre profil d’investisseur, que les risques soient répartis correctement et qu’il s’agisse d’investir pour le long terme (au moins 5 ans).  Evidemment, en plus de cela, notre économie a besoin d'un coup de pouce pour sortir de la crise après tous ces mois difficiles, et le consommateur a un rôle clé à jouer pour relancer l’économie », ajoute-t-elle.

Pour plus d'informations sur l'épargne et l'investissement : https://www.test-achats.be/invest/avantages-membres

 

Toegang pers

Om als journalist toegang te krijgen tot alle inhoud, vragen wij u ons een email te sturen.