Dossier

Mettre fin de manière anticipée à une assurance-vie

02 janvier 2017
mettre fin de manière anticipée

02 janvier 2017

Vous pensez résilier votre assurance-vie pour faire face à un urgent besoin d’argent? Vous n’êtes pas satisfait du rendement de ce placement et aimeriez investir dans autre chose? Quelles sont les possibilités?

Introduction

Mieux vaut réfléchir à deux fois avant de souscrire une assurance-vie (contrat individuel ou de groupe, assurance-épargne sans avantage fiscal, assurance épargne-pension, assurance-vie “ordinaire”, assurance solde restant dû). Réfléchissez tant en sur le type de contrat que sur sa nécessité, car il n’est pas simple de se défaire d’un mauvais contrat. Financièrement, il n'est souvent pas intéressant de mettre prématurément fin à un tel contrat

Nous répondons ci-contre à dix questions souvent posées.

Mais avant tout, explicitons brièvement quelques termes qui reviennent souvent:

  • Contrat classique: vous êtes en principe obligé de verser une prime fixe chaque année, à une date prédéfinie, et vous recevez à l’échéance un capital minimum, fixé lui aussi à l’avance.
  • Contrat “souple”: vous décidez vous-même quelle prime vous versez (il y a souvent un minimum requis) et quand. Le montant à l’échéance dépendra de votre effort d’épargne et du taux d’intérêt accordé (celui-ci sera souvent revu pour les versements futurs).
  • Assurance-vie “ordinaire”: contrat pouvant donner droit à un avantage fiscal, mais selon d’autres règles que celles de l’épargne-pension. Une des différences importantes est que vous pouvez déclarer fiscalement un montant plus important.