Alerte

Sociétés de dépannage : attention et halte aux pratiques douteuses!

24 août 2021
dépannage cash

Nous continuons d'être assaillis de témoignages relatifs aux pratiques contestables des sociétés de dépannage et nous sollicitons régulièrement l'intervention du SPF économie à leur encontre. Trois ans après nos mises en garde et nos plaintes concernant SOS Express et Joyce 84, la société Creer SPRL continue de sévir sous différents noms. Confronté à ces sociétés ? Voici nos conseils.

SOS 24/7, SOS Experts, Ets Goossens... La société SPRL Creer continue de poser problème à travers ses différentes entreprises de dépannage. Il s'agit principalement de pratiques déloyales et de surfacturation, de non-respect du devoir d'information ou encore de prestations de mauvaise qualité. 

Paiement exigé avant toute intervention,  prix exorbitants, pièces surfacturées ou manquantes nécessitant des déplacements complémentaires qui vous seront facturés, réalisation de prestations non demandées ou inutiles et difficulté d’obtention des documents officiels, les arnaques sont nombreuses. Entre 2016 et 2021, nous avons ainsi reçu 72% de plaintes visant la société SPRL Creer, parmi l'ensemble de plaintes concernant une arnaque au dépannage. Active sur tout le territoire, avec une prédominance pour la Wallonie, elle intervient notamment pour des problèmes de chauffage, de débouchage, d'électricité, de serrurerie et de plomberie. 

Pratiques déloyales et surfacturation 

Parmi les différents cas qui nous sont revenus, les plus courants concernent :

  • Des facturations de TVA à 21% au lieu de 6%,
  • Des supposés "oublis" de matériel chez un autre client à la limite de l'heure de changement de tarif,  
  • La location de matériel aux frais du consommateur, car l'entreprise ne dispose pas du matériel nécessaire pour la réparation, 
  • L'envoi systématique de deux ouvriers, doublant ainsi le coût de la main d'œuvre,
  • Des prix pouvant tripler pour certaines pièces,
  • La demande systématique d'un versement d'acompte pour le remplacement des pièces sans que le travail ne soit finalement réalisé,
  • Certaines interventions ne nécessitant que quelques minutes comme un débouchage d'égout, de toilettes, de canalisation ou une ouverture de porte sont surfacturées,
  • Des remboursements quasiment impossibles,
  • Une absence de réaction aux différentes demandes écrites et/ou courriers recommandés.

Si la SPRL Creer refuse par ailleurs de communiquer ses tarifs lors des appels téléphoniques, hormis celui du déplacement (95€), l'étude de certaines plaintes nous a permis de constater que ces derniers étaient de 60€ de 8h à 18h, 80€ de 18h à 22h et 120€ de 22h à 8h. 

Soyez vigilants

Ces sociétés imposent, bien souvent, la signature d'un bon d'intervention fixant les tarifs et le principe du paiement cash dès l'arrivée dans le domicile du consommateur. 
Interpellées par notre service juridique,  les sociétés en question se retranchent derrière l’argument du « contrat accepté ». 
Seule l'intervention d'un juge - qui implique parfois un problème de preuve des dites pratiques - peut alors sanctionner efficacement ces comportements et exiger le remboursement des sommes surfacturées, sans compter les prestations inexistantes voire mal exécutées.

Car, outre une surfacturation excessive et un refus d'informer correctement les consommateurs, la qualité des prestations laisse effectivement à désirer. Pour une ouverture de porte, des ouvriers de la SPRL Creer ont dû fracturer la porte à l'aide d'un pied de biche, ces derniers n'arrivant pas à enlever le barillet. Le coût de cette intervention : 911€, sans prise en charge de la réparation de la porte.  

Que faire si vous êtes confronté à ce type de société ? 

  • Pour trouver des professionnels de confiance, mieux vaut se reposer sur le bouche-à-oreille ou interroger son assurance habitation qui travaille souvent avec un réseau de professionnels partenaires. Évitez d'effectuer une recherche sur Google et méfiez-vous des cartons publicitaires qui renvoient le plus souvent vers des professionnels peu scrupuleux.
  • Refusez toute intervention si un paiement est demandé avant même d'avoir effectué la moindre réparation (excepté éventuellement le déplacement, à condition que vous ayez été averti du prix avant). Si l'on vous refuse l'intervention car vous n'avez pas payé, adressez-vous à un autre plombier chauffagiste. 
  • Exigez les tarifs par écrit avant toute intervention. Après intervention et avant d'effectuer le paiement, exigez une facture/devis détaillé. 
  • Surveillez la réparation et ne vous laissez pas imposer des travaux supplémentaires. Si les pièces ont été changées par le réparateur, conservez-les car elles pourront être utiles en cas de litige. 
  • Contrôlez toujours le bon soumis à signature, AVANT de signer : vérifiez que ce qui a été convenu y est correctement renseigné. Si le changement d'une pièce est prévu, cela doit y figurer nommément. 
  • Si vous signez un  contrat pour des travaux supplémentaires lors du passage du technicien à votre domicile, vous pouvez invoquer le droit de rétractation pendant une durée de 14 jours.
  • Dans le cas où le changement d'une pièce nécessiterait un second passage, exigez d'abord un devis. Cela permet également de se renseigner sur le prix de la pièce en consultant d'autres sources et de se déceler une surfacturation éventuelle. 
  • Refusez de signer pour les postes non souhaités qui seraient mentionnés. Ne payez que ce qui a été convenu. Par exemple, dans le cadre d'une réparation de chaudière, l'entretion prévu doit être mentionné. Refusez s'il n'a pas été demandé.
  • En cas de pression ou d'agressivité pour obtenir un paiement (des méthodes qui nous ont déjà été rapportées), appelez la police. Le fait de le dire est en général suffisant pour qu'ils cessent. Appelez un autre plombier chauffagiste. 

Un problème?

  • En cas de violence et/ou menace, appelez la police.
  • Utilisez notre module plainte.
  • Veillez à toujours porter plainte auprès du bureau de la police locale en remettant une copie du bon. Dans la majorité des cas, il reprend les coordonnées de la société intervenue : Creer SPRL, Sibolz group, Ecothermique et facilite la procédure pour rassembler les dossiers concernés. 
  • Vous pouvez également porter plainte auprès du SPF économie en transmettant les mêmes documents.