Communiqué

Camping De Village: Supporters, ne vous laissez pas tenter par la proposition de l’Union Belge!

11 février 2015

L’Union Belge de Football a envoyé une proposition de transaction à certains supporters lésés. Test-Achats conseille aux supporters de ne pas signer la transaction par laquelle ils s’engageraient à renoncer à la revendication de quelconque droit et à l’initiation d’une procédure judiciaire. Peu fière de sa stratégie, l’Union Belge prévoit également la confidentialité intégrale et illimitée ainsi que le silence garanti par rapport aux médias quant au contenu de l’accord réalisé.

Stratégie de l’Union Belge de Football 

Test-Achats apprend que certains supporters lésés ont reçu récemment une « nouvelle » proposition d’indemnisation de la part de l’Union Belge de Football. En réalité, l’indemnisation proposée ne varie pas des montants déjà proposés et est toujours largement inférieure au préjudice subi par les supporters. Il ne s’agit que d’une nouvelle illustration de la tactique dont l’Union Belge de Football ne s’est pas départie depuis le début, à savoir : semer la division pour affaiblir les personnes lésées, gagner du temps et tenter de maintenir Test-Achats à l’écart. 

 

Proposition insuffisante! 

La transaction proposée porte sur un montant de 50 €/personne par nuit passée sur place (plus une invitation au match Belgique-Chypre et une priorité pour l’achat des tickets pour l’Euro 2016). C’est évidemment loin de compenser le cauchemar vécu dans ce camping, loin du luxe annoncé. En outre, Test-Achats rappelle que cet événement s’est tenu sans disposer des licences nécessaires des autorités brésiliennes pour l’exploitation des activités de camping (Camping Club Do Brasil). Or, en vertu de la loi régissant le contrat d’organisation de voyages, le dédommagement de la perte de la jouissance d’un voyage pourrait atteindre deux fois le prix de voyage. 

 

Test-Achats appelle à ne pas signer la transaction

 En acceptant cette transaction, le supporter renonce définitivement à toute autre revendication et s’engage même à ne pas en divulguer le contenu. Ainsi, la transaction stipule que la partie signataire s’engage notamment à : 

renoncer à la revendication de quelconque droit existant ; 
renoncer à l’initiation de quelconque procédure judiciaire ; 
la confidentialité intégrale et illimitée et au silence (…) garanti par rapport aux médias et ce quant au contenu de l’accord réalisé. 
L’organisation de consommateurs peut comprendre que, par lassitude, certains préjudiciés finissent par accepter une proposition largement insuffisante. Elle conseille cependant aux supporters lésés de ne pas céder et d’attendre une proposition plus respectueuse de leurs droits. La préoccupation principale de Test-Achats est d’obtenir le meilleur résultat possible pour toutes les personnes lésées. C’est la pierre d’angle de sa stratégie et c’est dans cette optique qu’elle a lancé une citation en justice contre Sun Reizen et l’Union Belge afin que ses développements profitent à tous les voyageurs dupés. Test-Achats met également tout en œuvre afin d’interrompre le délai de prescription et ainsi de préserver les intérêts de chacun. L’organisation tient donc à rassurer les personnes concernées quant à l’évolution de cette affaire afin qu’elles ne se laissent pas séduire en acceptant de telles propositions de l’Union Belge.

 

Accès presse

Pour avoir accès à tous les contenus en tant que journaliste, nous vous demandons de nous envoyer un e-mail.